PRECOCE

En réalité je ne savais pas quel titre mettre pour cet article … Précoce c’est un des diagnostic qu’on nous a donné.

Mais si Manon ne rentrait que dans une case ça se saurait … et elle ne peut pas se réduire à un diagnostic ! 

Depuis toute petite j’ai su qu’il y avait quelque chose de particulier en elle, mais quand c’est son premier enfant on fait au feeling, ce qui nous semble le mieux sans réellement savoir ce que c’est.

Elle n’a jamais, JAMAIS aussi petite soit-elle supporté les départs de son papa militaire. 

C’est passé par différentes phases, différentes formes pour le manifester … mais ça a toujours été un mélange entre déchirement , pleurs , colère , abattement , à différents degrés mais toujours présent.

J’ai entendu : « Ça ira mieux quand elle saura parler, elle pourra s’exprimer » … tout est relatif, elle s’est exprimée. Elle a même à un retour passé un long moment à refuser de l’appeler papa, en l’appelant maman pour le faire payer ! 

J’ai entendu : « ça ira mieux quand elle ira à l’école, elle y pensera pas pendant la journée elle sera occupée, elle verra que d’autres copains/copines n’ont pas leur papa » … je me souviens d’un carnaval en petite section où il a fallu partir en catastrophe car au milieu des autres enfants de la classe elle s’effondrait parce que c’était les papas qui avaient accompagnés la plupart de ses camarades de classe.

J’ai entendu « il faut qu’elle extériorise sa colère, achètes lui un punching ball … «  , je me suis retrouvée à 4 ans à devoir m’allonger sur elle pour la calmer pour pas qu’elle se blesse, et à 8 ans à retrouver des pièces entières renversées.

J’ai entendu « un jour elle arrivera à exprimer ses émotions, à verbaliser » … j’ai du faire face à des « Pourquoi je dois supporter cette vie que vous m’imposez avec le travail de papa ? Moi je voulais juste un papa normal qui soit la tous les jours, j’ai rien demandé »

J’ai entendu bien des choses encore … Et puis vous vous doutez bien que durant tout ce temps, nous ne sommes pas restés sans rien faire … 

A l’école ?

Elève sérieuse, élève modèle , si tous étaient comme votre fille madame ça serait fabuleux ! 

Comment expliquer que c’est cette même enfant qui de manière cyclique me fait vivre l’enfer à la maison ? ( je dit « me » car elle n’a pas ce comportement là quand papa est là ) 

Certains professionnels ont parlé HYPERSENSIBILITE. 

Elle a je crois toutes les versions possibles de l’hypersensibilité : 

Chaque émotion prends une proportion démesurée : elle aime avec un grand A, elle déteste avec un grand D, elle casse des portes quand elle est en colère, elle a des étoiles qui sortent par millier quand elle est heureuse. Ce qui pour nous est banal ne l’est jamais pour elle, c’est tout ou rien mais pas banal !

Une hyper-empathie qui lui pourrie la vie … quelqu’un va être triste c’est comme si cette tristesse lui appartenait, quelqu’un se blesse sans gravité ( même un simple camarade sans que ce soit un ami ) elle va se rendre malade d’inquiétude.

Une sensibilité corporelle qui est pas toujours simple à gérer : les matières des vêtements … quelle histoire ! Choisir un pantalon devient Koh Lanta , trouver la matière qui conviendra, la coupe qui ne colle pas … Mettre un collant lui est insupportable , un sous pull pareil ! Et puis certaines parties de son corps sont encore plus sensible que les autres , quand on lui coupe les ongles c’est de la torture pour elle, comme lui appliquer une crème sur le visage ! 

Une sensibilité auditive : Elle ne supporte pas les sons trop fort , elle les prends comme une agression, les feux d’artifice n’en parlons pas …

Ça me semble tellement décousu en écrivant tout ça mais peut être que vous aussi vous vivez quelque chose de similaire.

L’année dernière un gros départ de plusieurs mois de son papa, une absence de communication possible a fait empirer tout ça.

 

Une longue semaine sans nouvelle juste après son départ  sans que ça soit prévu. J’ai du affronter sa certitude du fait que papa ne donnait pas de nouvelle donc il était mort « prouves le moi qu’il est pas mort ? » …

Un comportement au delà du supportable pour moi, j’ai toqué à toutes les portes appelant au secours ! Je suis tombée sur un pédiatre dans une association qui s’occupe des troubles du comportement chez l’enfant qui très vite m’a dit « Madame, votre fille est précoce … son cerveau ne fonctionne pas comme nous, il faut la faire tester pour savoir quel type de précocité pour mieux l’accompagner »

On me parlait de précocité depuis 2 ans environ, mais je vous avoue que ses instits me disaient qu’elles ne pensaient vraiment pas , qu’en gros je me faisait des illusions, qu’elle était pas au dessus du niveau. Je m’étais dit 300 euros pour rien … voilà quoi ! 

Finalement nous voilà parti chez un neuropsychologue pour faire cette fameuse matinée de tests, et pour faire court nous avons à faire à une enfant précoce complexe. HPI est aussi un terme u’on nous a donné ( Haut potentiel intellectuel )

Finalement j’avoue qu’avoir un professionnel qui vous fait la cartographie du cerveau de votre fille en vous expliquant pourquoi elle n’est pas capable de çi ou ça, que ça par contre on peut y arriver en faisant comme ça … bref je me suis aussi rendue compte qu’on ne s’adressait pas à elle de la bonne manière, de manière à ce qu’elle entende ce qu’on lui disait. Il nous a donné pleins de conseils concret pour notre quotidien étant donné qu’à l’école ça se passe plutôt bien.

Il m’a expliqué qu’elle était plutôt du genre à se mettre au niveau des autre pour ne surtout pas sortir du lot, pour ne pas se faire remarquer. Qu’elle agissait beaucoup en mimétisme, même au niveau des émotions.

Qu’en gros quand elle ne savait pas quelle émotion mettre en place sur une situation compliquée , ben elle vrille … ce qui correspond à nos crises ! 

Concrètement au quotidien il y a des périodes plutôt cool, et d’autre beaucoup moins … Quand son papa n’est pas là elle est déstabilisée et c’est les périodes les pires.

On arrive à gérer la partie émotionnelle avec l’aide de différentes thérapies alternative comme la microkiné, l’ostéopathie bioénergétique cellulaire, aromathérapie …

Reste la partie colère bien difficile au quotidien quand on sait que quelque chose l’a contrarié, ou la travaille on part pour des jours voir des semaines subir des provocations permanentes qu’il faut accueillir, déjouer, recadrer jusqu’à ce qu’un beau jour cette chose sera prête à être verbalisée ou évacuée, en attendant ça use, ça laisse des traces, c’est dur ! 

C’est dur car la plupart du temps on ne croit pas que cette partie d’elle existe, elle la réserve pour nous, les personnes en qui elle a le plus confiance, c’est quand arrivée dans son cocon de confiance qu’elle va lâcher tout … et là aux abris et surtout tu peux aller prendre un valium avant pour supposer la tornade que tu vas prendre en pleine face de manière calme et bienveillante ! 

Il y a tant de choses encore à dire sur le sujet … mais bref on a une grande fille en Or mais brut , le genre de pépite qu’il ne faut pas garder en surface, le genre qu’il faut poncer pour voir ce qui y brille au fond. Le genre de trésor qui se mérite à la sueur du front ! 

Mais bordel c’est dur, vraiment dur …. Alors je voudrais juste dire à ceux et celles qui croient qu’avoir un enfant précoce /HPI c’est génial et qu’on en a de la chance d’avoir un enfant si intelligent , qu’on va pas en plus se plaindre … et bien c’est complètement fantasmé et ça se saurait si le système français éducatif était fait pour ces enfants différents. 

A vous parents qui traversez ça aussi vous n’êtes pas seuls … parlez en et courage 😉 

0

Commentaires

commentaires

Sans commentaires

    C'est par ici qu'on laisse un p'tit mot :

    Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
    %d blogueurs aiment cette page :