A propos

On Papote

Dans mon Officine

Les moustiques le retour …

 

Les Moustiques ….

ces chers êtres pas plus long que quelques millimètres mais qui ont le don de nous pourrir l’existence !

 

Quand c’est pas le petit Bzzzzz que tu entends dans ton lit , en suppliant le moustique de te piquer et TE FOUTRE LA PAIX …

C’est les boutons, ce cher bouton qui t’empêche de pouvoir porter une tenue courte sinon tu t’arraches la peau à sa simple vision, tu souffle , tu frottes , tu passes un glaçon et puis au bout d’un moment tu n’en peux plus et tu t’arraches le bouton ! 

 

Après plusieurs années à La Réunion à cohabiter avec nos chers amis la version tigrée , je suis revenue dans le Var , dans un magnifique village bordé de gorges d’eau , 

autant vous dire un régal pour les copains Bzzzz ! 

 

J’ai essayé Moultesssss produits , Moultesssss recettes maison , 

parce que autant vous dire quand je me loupe avec laPôpiette , voilà ce que ça donne en l’espace d’une soirée , 

je le sais elle est délicieuse , mais bon c’est pas une raison les gars ! 

 

 

J’avais fais un premier Check Point l’année dernière dans cet article 

 

Et puis au vue de la demande, et de la saison je me suis dit …

allons y gaiement et je vous donne le contenu de ma trousse anti / après moustique de cet été : 

 

 

 Mon mélange Huiles essentielles 

           from ma bible  » Soigner ses enfants avec des huiles essentielles  » de Danièle Festy : 

 

 

 

 

 L’huile de coco 

   Voilà une superbe découverte , l’huile de coco est un antimoustique naturel . La couche grasse qu’elle laisse sur la peau repousse les moustiques .

Sa douce odeur est en plus agréable , et l’avantage c’est que sa durée d’efficacité est beaucoup plus longue si on ne se baigne pas ! 

Pratique quand les enfants partent à l’école par exemple.

On peut aussi l’utiliser pour pleins pleins de choses : les masques pour les cheveux , hydrater la peau post épilation , la cuisine …

 

Moi je prends celle là chez Amazon , le lendemain je suis livrée à la maison et super rapport qualité prix : 

 

7,99€ , les 500ml 

 

Le gel d’aloe vera

 

 

J’utilise la « Gelly » de Forever Living ,

Pourquoi celle çi ?

Parce que ça m’évite de casser une branche de mes aloes vera à chaque piqûres ,

Parce que je suis passionnée de cette plante et que la concernant j’ai pas trouvé mieux que cette gamme qui la respecte grâce à de nombreux label comme celui IASC , 

Parce que cette gelée est un vrai couteau suisse , et au de la de son pouvoir pour stopper les démangeaison de manière immédiate , elle a d’autres casquettes : les brûlures / coup de soleil , les coups / bosses / hématomes , les poussées dentaires, les soucis dermatologiques comme l’eczéma , …. bref ça je pourrais y faire juste un article dédié ! 

Autre avantage , vous pouvez l’appliquer pour soulager les piqures de tout insecte ( pas que les moustiques , et c’est aussi valable pour les méduses ) DES LA NAISSANCE ! 

Au passage ça peut aussi super bien servir pour la varicelle ( je dis ça en passant parce qu’il y en a beaucoup dans l’air en ce moment ) 

 

et L’aloe vera étant antiseptique et réparatrice elle vous permettra d’éviter le bouton qui s’infecte et permettra sa cicatrisation plus rapide ! 

( si vous voulez plus de renseignement sur ce produit et éviter les arnaques , je suis conseillère vous pouvez me contacter via mon adresse mail dédiée , je vous donnerais des astuces pour choisir une gelée de qualité  )

=> elisabeth.foreverliving@gmail.com

 

 

La bougie Revelessence

Je vous avait présenté cette bougie sur un précédent article , 

C’est une bougie d’origine 100% naturelle qui associe des huiles essentielles biologiques de Citronnelle, de Lavandin et de Palmarosa .

L’action est immédiate dès l’allumage de la bougie et elle a une durée de vie supérieure à 30h , personnellement elle me dure une bonne partie de l’été ( 2 suffisent en général à couvrir tout l’été ) . 

Et ( ALERTE BON PLAN ) , profitez en , elle est en solde ici 

 

 

Voilou pour faire simple , mon petit combo efficace qui coûte pas cher , parce que ça suffit de claquer un demi rein en pharmacie chaque été pour faire la guerre aux bêbêtes ! 

 

9

J’ai aménagé ma terrasse avec Riviera

 

Pour celles et ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux , 

depuis plusieurs semaines je vous inonde de photos de mon extérieur , 

mon jardin un vrai défi … j’en ai toujours rêvé ! 

 

Du coup notre premier printemps dans cette nouvelle Kaz a été l’occasion de nouveaux défis : 

-> plantations de la graine à …. ce qu’on a réussi à faire ! 

-> décoration de la terrasse , 

-> jardinage en famille 

 

 

Pour l’aménagement de ma terrasse , grâce à Riviera qui m’a proposé d’essayer un produit de leur large gamme , j’ai pu faire un super coin végétal que je vais vous présenter : 

 

C’est en 1955 que son lumbago contraint le Docteur Ferrand, dentiste à Toulon, à imaginer un système “d’arrosage automatique” pour ses plantes.

50 ans de recherche permanente sur les formes et l’amélioration technique de l’hydrosystem ont permis à Riviera de s’imposer comme un leader des contenants pour plantes.


Un savoir-faire reconnu par les professionnels de la distribution et du jardin, ainsi que par les consommateurs qui citent Riviera à la 9e place des marques internationales de l’univers jardin.

En 2006 Riviera installe son système à réserve d’eau dans une grande gamme de céramique mélangeant couleur, forme et finition. “Décoration” devient le leitmotiv.

 

Un savoir faire Français ! 

 

• Fabriqué en résine de synthèse de haute qualité, le bac “Riviera” ne craint ni soleil, ni gel. ( pour le soleil je vais pouvoir vous le dire étant donné l’exposition que nous avons dans le Var ! ) 

Il n’y a pas d’évaporation par les parois poreuses évitant ainsi de refroidir la terre, et de tuer les radicelles.

• Ce que j’ai choisi ne comprends pas « L’hydrosystem RIVIERA » , mais il permet l’hydratation des plantes par remontée capillaire de l’eau vers la terre. L’humidité reste constante et régulière conformément aux besoins de la plante. (idéal pour les tête en l’air qui oublient un jour sur deux d’arroser 😉 ) . Et entre l’eau et la plante, une grille toilée munie de grandes alvéoles, laisse passer l’air dont les racines ont besoin. ( bien aussi pour celles qui arrosent trop , comment ça tout ça sur le même personne ?! ) 

 

 

Ma cascade Hexaline Riviera :

 

J’ai choisi de faire une cascade avec 4 pots de la gamme Hexaline. Je trouvais que ça donnait une notion de grandeur , cet aspect cascade rends super joli et donne tout de suite un effet très sympa.

 

Comment ça se présente ? 

 

 

4 pots Hexaline 40x 53cm de couleur taupe 

1 kit d’assemblage 

 

et voilà le résultat : 

 

 

J’ai été acheter mon terreau , mon compost , rempli les pots et j’ai planté : 

à gauche un laurier rose , à gauche un hibiscus , au milieu un jasmin auquel j’ai enlevé les tuteurs pour le faire tombant , et en bas une fleur tombante bleue dont je ne me souviens plus le nom , l’idée étant de faire cet effets cascade fleuri aussi .

J’ai aussi habillé le bas des plantations avec des boutures de plante grasse de mon jardin . 

 

Reste à voir comment les plantes vont évoluer , comment les pots vont réagir après un été de soleil intense et mettre à l’épreuve son pouvoir anti UV , et cet hiver au gel ! 

 

Vous aimez ? 

 

 

 

merci Riviera 

site Riviera

 

6

Mes lectures du moment #4

 

Je vais vous faire mon dernier petit tour d’horizon littéraire , 

les derniers livres qui ont attirés mon attention ,

mes coups de coeur et ceux que j’ai eu envie de vous partager :

 

Vous les avez déjà probablement vus sur mes publications sur les réseaux sociaux ,

je vais vous les présenter un peu mieux .

 

 

Depuis l’été dernier nous avons la chance d’avoir posé nos cartons dans une maison .

Depuis le temps que je rêvais pouvoir créer un petit potager avec les poulettes , 

c’était enfin un projet concret.

 

J’ai été heureuse de pouvoir avoir ce livre pour m’accompagner : 

Les enfants sont très curieux et volontaire pour aider au jardin, 

souvent on ne sait pas quoi leur faire faire, comment ni les explications du pourquoi du comment ! 

Dans ce livre , on nous explique les bases du jardinage bio , 

par quoi commencer, à quel âge quoi faire, comment , en quelle saison, des conseils simples valables autant pour les adultes que  pour les enfants au final ! 

Il fourmille d’astuces ludiques et efficace pour que ça fonctionne : 

La preuve en photo et sur mon Instagram et page Fb , pour celles qui savent à quel point je n’ai pas la main verte ça prouve que n’importe qui peut y arriver ! 

Il y a des activités pour répondre aux différents besoins des enfants :

-> de l’action (pour les plus petits), de l’attention (avec les les plus grands), de l’apprentissage de la patience à la patience (avec l’arrosage, le journal de bord… ) 

J’aime aussi que ce livre soit  autant pour les jardiniers de pleine terre que ceux qui auront à disposition un balcon ou une terrasse… D’emblée on apprend à cultiver le sol, en bac, en lasagne, sur botte de paille.

 

 

 

 

Dans les ouvrages coup de coeur , 

J’ai découvert la suite des cahiers Filliozat aux éditions Nathan : Après le tome sur les émotions ( qui nous a été très utile avec une P’tite Poulette hypersensible ) , voilà venu le tome sur « la confiance en soi » et « les peurs ».

Ils sont aussi chouette que le premier chacun dans leur domaine.

Voici  deux nouveaux cahiers  qui s’inscrivent toujours dans la lignée de la parentalité positive….

une philosophie de vie et d’éducation basée sur la résolution des conflits sans violence, et dans le respect de l’enfant. Dans ce milieu on ne présente plus Isabelle Filliozat.

Elle prône une parentalité résolument positive, orientée vers l’éviction de tout ce qui fait peur ou honte à l’enfant.

 

Sur La confiance en soi :  

On retrouve des bases comme sur l’autre livre :  Dessiner, colorier, coller, imaginer… pour inviter l’enfant à s’exprimer et à vivre mieux avec lui-même ainsi qu’avec les autres.

On retrouve aussi des activités variées et ludiques qui peuvent se faire sur des temps définis comme libres .

Du collage, des gommettes (2 planches de gommettes autocollantes sont fournies), des jeux comme un loto de la confiance.

 

 

L’idée générale est « Tout pour cultiver la confiance ».

C’est beaucoup imagé autour de la nature, de la métaphore du jardiner, qui plante des graines et fait pousser ce qu’il y a de meilleur. ( avec mon coup de coeur précédent , vous savez que ces métaphores me plaisent et correspondent bien à mes poulettes ) 

 

On apprend ici à cultiver 4 types de confiances:

– la confiance de base

– la confiance en sa personne propre

– la confiance relationnelle

– la confiance en ses compétences.

 

Ce cahier d’activités s’adresse directement à l’enfant ,  mais il y a  aussi  un cahier parents à détacher pour comprendre et nous guider sur les clés de la confiance en soi, chez l’enfant.

Cet ouvrage est conseillé pour un public entre 5 et 10 ans..

96 pages ,  au prix de 12.90 euros

 

 

Sur Mes Peurs , amies ou ennemies

Toujours pour le même public et au même tarif , 

C’est un cahier d’activités qui va aider votre enfant à apprivoiser ses peurs utiles et surmonter ses craintes inutiles.

3 idées fortes :
• D’où viennent-elles, pourquoi certaines sont-elles utiles ?
• Comment reconnaître les peurs utiles et les autres?
• Comment faire face à ces peurs ?

Des éclairages, des ressources, des idées, des outils pour toute la vie

 

On retrouve les mêmes recettes efficaces que pour les précédents cahiers d’exercices :

des mises en pratique ludiques (collage, découpage, coloriage, labyrinthes, points à relier, etc.)

et une partie dédiée aux parents/éducateurs pour décrypter et accompagner au mieux les enfants.

 

L’objectif est d’apprendre à identifier les signes de peur chez eux et chez les autres et en déduire le caractère utile de celle-ci.

Ils découvriront également les conséquences de cette émotion sur leur corps et les différentes façons de surmonter les peurs.

 

Ce petit cahier est une ressource essentielle pour la vie des enfants et pour soulager les parents parfois désemparés. Il permettra d’ailleurs aussi aux adultes de faire le point sur leurs propres inquiétudes et sources d’anxiété. C’est important car l’émotion est contagieuse et que les enfants observent nos réactions et peuvent « absorber » des peurs qu’ils n’avaient pas à l’origine.

 

 

 

Parmi mes coups de coeur , il y a aussi une nouveauté de chez les éditions Nathan :

« Papoti Papota » 

 

Une collection de livres idéale pour les parents comme comme qui n’aiment pas lire des histoire.

Je le fait , forcement les filles adorent qu’on leur raconte des histoires mais pour moi c’est pas une partie de plaisir , 

je déteste faire les voix , le intonations , toussa ….

 

La collection Papoti-Papota est conçue pour aider les enfants à prendre la parole de façon construite et vivante.

 

Elle les invite à mettre des mots sur une histoire tout en images à travers 8 activités qui éveillent le goût du langage :

décrire des personnages, un décor, situer dans l’espace, parler des actions et des émotions, rapporter des paroles, deviner la suite de l’histoire, et… la conclure.

 


Bien parler est le secret pour apprendre et s’épanouir !

L’éditeur conseille ces livres dès 3 ans et je vous confirme ma troizan les adores !!!! 

 

 

Voilà pour aujourd’hui , 

je continuerais de vous faire découvrir des nouveaux livres comme d’habitude plus ponctuellement via la page Facebook et Instagram au fur et à mesure de leurs sorties et de nos découvertes .

 

Ca vous plait ? 

 

 

 

11

Homéopathie , entre mythes et réalité

L’homéopathie est une médecine douce accessible au plus grand nombre car elle ne présente pas de risques.

Il est bien sûr possible de consulter un docteur homéopathe, mais l’automédication est également facilitée par des ouvrages grand public grâce à plusieurs médecins / pédiatres homéopathes qui  mettent à portée de mains leur savoir, car il n’est pas toujours facile d’en avoir un à proximité , surtout en province ! 

La question de l’automédication est récurrente dans les propos des détracteurs de l’homéopathie. Pourtant, la position de tous les homéopathes sérieux est toujours la même : Elle est celle du bon sens !

 On arrête l’automédication (quelle qu’elle soit !) quand les symptômes ne s’améliorent pas, quand la maladie s’aggrave et on fait appel alors à un médecin qui prend la bonne décision 

L’homéopathie fait encore l’objet de nombreuses idées reçues ; des stéréotypes souvent véhiculés par méconnaissance de sa réalité et de sa place dans la pratique médicale , alors je me suit dit que plutôt qu’un grand pavé ce « vrai / faux » pourrait répondre à vos questions .

 

 

Vous savez que de par mon métier d’infirmière passionnée par les thérapies alternatives douces et naturelles , et mon rôle de maman  , de mon expérience en crèche avec les maladies infantiles , l’homéopathie fait partie de mes passions .

Je vous en fait souvent part dans mes articles comme sur la gastro , rhume ,…

 

 

Il parait que « l’homéopathie, c’est la médecine par les plantes »

L’homéopathie est souvent confondue avec la phytothérapie qui s’appuie sur les vertus thérapeutiques des plantes.

Au-delà des plantes, l’homéopathie utilise également des substances d’origine animale (venin de serpents, abeilles, encre de seiche, calcaire d’huitres, etc.) et d’origine minérale ou chimique (graphite, soufre, mercure).

Autre différence importante en homéopathie, la substance de base (végétale, animale ou minérale) est diluée pour être utilisée à très petites doses. D’où l’expression populaire « à dose homéopathique »…

 

Il parait que « seul un médecin homéopathe peut prescrire de l’homéopathie »

Les homéopathes sont des médecins qui, après leurs études de médecine, ont choisi de suivre un cursus spécialisé en homéopathie.

Aujourd’hui, au-delà de ces spécialistes de l’homéopathie, de nombreux médecins intègrent les médicaments homéopathiques à leur pratique pour traiter leurs patients : généralistes, pédiatres, gynécologues, chirurgiens, dentistes, etc.

Les pharmaciens ont aussi un rôle important pour conseiller l’homéopathie aux patients. Et, depuis 2011 en France, les sages-femmes ont le droit de prescrire l’homéopathie à leurs patientes.

 

Il parait que « l’homéopathie, on ne sait pas comment ça marche »

Des travaux de recherche sont menés dans le monde pour comprendre l’activité des hautes dilutions, sans que le mécanisme d’action ne soit encore expliqué. Pour le mettre à jour, il faudra sans doute de la patience ; comme il en a fallu pour comprendre l’action de l’aspirine (1971) et de la pénicilline (fin du 20ème siècle). Ne pas connaitre le mécanisme d’action de l’homéopathie n’empêche pas les médecins et pharmaciens de constater ses effets pour la santé des patients.

 

Il parait que « l’homéopathie, c’est juste un effet placebo  », ça marche si on y croit ! 

 

 

Pas besoin d’y croire , l’homéopathie est une science pas une théorie ! 

Il existe un effet placebo démontré pour tous les types de traitements y compris pour l’antibiothérapie. L’homéopathie n’échappe pas à la règle explique le docteur G. Pacaud.

La question est donc : l’homéopathie n’est-elle qu’un effet placebo ? La réponse est non.

Les essais positifs démontrés sur les animaux en sont une des preuves. Les essais sur des systèmes cellulaires (par l’immunologiste français Jacques Benvéniste) en sont une autre très convaincante.

Malgré tout, les données sont difficilement pondérables, ce qui rend l’analyse plus complexe : «Sur l’humain, le caractère très personnalisé du traitement homéopathique rend l’étude difficile sur le plan statistique. 

 

On ne sait pas trop combien en prendre selon les livres et le prescripteur.

Tout dépends vos sources.

Parmi les choses que j’ai appris : 

  • Vous n’êtes pas obligé reprendre 5 granules , 3 suffisent ! Ce n’est pas la quantité qui compte.

 

  • Lors d’un symptôme aiguë comme un coup/bosse , vous pouvez donner 3 granules d’arnica Montana tout de suite puis 3 granules toutes les 3 minutes, en espaçant les prises à la vue de l’amélioration de l’état du patient. (toutes les 5 minutes puis 15….) . C’est aussi applicable à une quinte de toux , une diarrhée , une piqure d’insecte … ( pas l’arnica montana hein, le principe ! ) 

 

Il parait qu’ « on ne doit pas toucher les granules homéopathiques avec les doigts »

Toucher les granules homéopathiques avec les doigts ne modifie en rien leur qualité et les effets attendus.

Toutefois, par mesure d’hygiène, (beaucoup de maladies se transmettent par les mains), il est préférable d’utiliser le compte-granule qui facilite la prise de granules, sans avoir à les toucher.

 

 

Il parait que « la menthe et le café sont incompatibles avec l’homéopathie »

Il est recommandé de prendre les médicaments homéopathiques dans une bouche vide et propre, si possible à distance des repas.

La menthe et le café, consommés à distance des prises de médicaments homéopathiques, sont sans incidence sur l’efficacité de la prescription.

Concernant la menthe , cela remonterait à une interdiction datant de 1830, émise par Hahnemann (inventeur de l’homéopathie) dans son Traité des maladies chroniques. Ce dernier déconseille de nombreux ingrédients dont la menthe, mais dans son dernier livre paru en 1942 la liste ne l’évoque plus. Cela reste un mystère pour les médecins, qui désormais prennent cette indication avec un certain humour, car il semblerait que la menthe n’ait aucune interférence avec l’activité de ces remèdes.

 

 

Il parait qu’il n’y a aucun risque ni effet secondaire avec l’homéopathie.


Il n’y a aucune toxicité , de ce fait aucun risque ni effet secondaire ! 
 Il faut cependant manier certains d’entre eux avec prudence. En effet, ces remèdes agissent en stimulant des processus de défense de l’organisme.

Il n’y a donc pas de contre-indication formelle à l’homéopathie. Par contre, il importe de bien poser les indications des bons médicaments aux bonnes dilutions. Là encore apparaissent les limites de l’automédicamentation.

 

 

Il parait que si on croque les granules d’homéopathie , ça ne marche pas.

Que l’on croque les granules comme aiment faire nos marmailles, qu’on les laisse au préalable fondre dans de l’eau , qu’on les fasse fondre sous la langue , les effets sont les mêmes ! 

L’importance de la prise sublinguale (sous la langue) est liée à la volonté de faire passer le principe actif du médicament homéopathique directement dans le sang, en évitant le passage dans le tube digestif et le passage par le foie.

Dans les traitements pour enfants, la prise se fait via les biberons, et les résultats sont tout aussi satisfaisants. Aussi, en médecine vétérinaire, les médicaments sont mélangés à la nourriture et les résultats n’ont pas été diminués.

 

Il parait que « l’homéopathie, il faut du temps pour que ça agisse »

Une des richesses de l’homéopathie est de pouvoir être prescrite dans les maladies aigües (celles qui surviennent brutalement et occasionnellement) et les maladies chroniques (qui reviennent régulièrement).

En aigu, le médecin prescrit un traitement homéopathique sur une période courte (quelques heures ou quelques jours) pour faire disparaitre rapidement les symptômes.

En chronique, le médecin prescrit un traitement homéopathique sur une période plus longue (plusieurs semaines) pour réduire l’intensité et la fréquence des crises du patient ; c’est le cas, par exemple, pour le rhume des foins, la sinusite chronique, l’eczéma, l’herpès, etc.

 

Il parait qu’ « en homéopathie, la dose de médicament est la même pour un adulte ou un enfant »

En homéopathie, le médicament prescrit peut varier en fonction du patient, de son profil, de son historique médical, des symptômes qu’il manifeste : pour une même maladie, deux patients peuvent donc avoir un traitement différent.

En revanche, la quantité à prendre, pour les granules et les globules, est la même quels que soient le poids et l’âge, qu’il s’agisse d’un adulte, d’un enfant ou d’un animal.

 

Un grand merci à Boiron qui m’a permis de rencontrer via une intervention organisée un pédiatre homéopathe doté d’un savoir et d’une générosité sur le sujet inimaginable ! 

J’ai pu élargir mes connaissance et faire la peau à ces mythes mensonger pour certains et vous le partager ! 

 

 

17

Je joue à la Marchande avec Ludi

 
Tous les ans , au printemps sortent les nouveautés de la marque LUDI.
 
Ludi est plutôt connue pour ses tentes sous différents formats Pop Up , et ses cabanes à boules ! 
 
 
Pop Up , Késako
 
C’est ni plus ni moins que le système qui se monte tout seul ( ou presque ) quand tu le jette en l’air ,
et que tu galère ( un peu , ou pas ) à replier .
Un peu comme les tentes de chez Décath , mais en plus simple à replier quand même ! 
 
 
Cette année , j’ai pu tester 2 nouveautés , 
et je vais vous parler aujourd’hui de la structure Pop Up : 
 
Je joue à la marchande 
 
Une cabane pour jouer au marchand ou à la marchande, en version jolie boutique itinérante.
 
 Vite ouverte -> montée en 3 minutes  montre en main
( le plus chiant c’est de glisser les baguettes dans les glissières pour faire le auvent )
 
Vite fermée -> Pas besoin d’avoir fait Mat’sup , en 4 minutes ,
le temps de vous tromper 3 ou 4 fois dans le sens de pliage et c’est dans le carton ! 
Grâce à son système pop-up, l’échoppe du marchand s’ouvre vite et facilement… et se range en un clin d’œil !
 
 
Pour faire du commerce dans de bonnes conditions,
il faut de grands volumes et une hauteur suffisante,
une excellente stabilité et de belles ouvertures !
 
 
A la Kaz , pour nos 2 marchandes du dimanche
nous avons déjà investi dans une joli cuisine équipée , 
elle a grand succès depuis plus d’un an .
 
Nous avons aussi investi au fur et à mesure dans différents lots de dinette en bois , 
des fruits , des légumes , 
des accessoires , 
une caisse enregistreuse dégotée à la brocante , 
et depuis quelques temps elle jouait à la marchande dans des cabanes de fortunes fabriquées en cartons ou avec des chaises .
 
J’avais presque envisagée de leur en faire une avec des palettes ou un autre truc du genre en mode recup , 
le soucis c’est que ça prends quand meme de la place quand on habite pas un château ! 
 
Alors la solution pop up me convient parfaitement
on le déplie le temps de jouer et quand on a fini , 
ni vu ni connu , j’embrouille -> dans le carton ! 
 
Je regrette juste qu’il n’y ai pas de petit sac de rangement comme il y a pour d’autres tentes , c’est encore moins encombrant que le carton ! 
 
 

Un bel étalage !
Un vrai auvent pour abriter les clients, de jolis imprimés décoratifs, un étal bien achalandé…
le petit marché est plus vrai que nature !
Une fois plié, le petit marché peut devenir itinérant !

 
Adapté pour les enfants à partir de 3 ans.
Dimension : 106 x 94 x 94 cm.
Composition 100 % polyester.

Nettoyage simple avec un chiffon humide.
 
Pour plus de confort , vous pouvez glisser un tapis en mousse en dessous ! 
 
et pour vous la présenter plus vraie que nature , 
Ludi a fait une jolie vidéo que voilà : 
 
 

Si vous souhaitez voir les autres produits Ludi et les nouveautés , ça se passe sur leur site 

5

Ma table IKEA version  » Velleda Montessori « 

 

 

Ca faisait longtemps que j’avais pas fait de bricolage , 

en même temps c’est pas comme si je n’avais pas le temps de faire grand chose ! 

 

Mais bon cette table …

ça fait un  moment que je réfléchit à comment mieux l’utiliser ! 

 

Cette table c’est un grand classique IKEA  : 

La table MAMMUT à 29,95 euros chez le suédois .

 

Les poulettes dessinaient dessus , 

mais au sens propre : ça débordait des papiers , 

surtout pour la Pôpiette , ma troizan .

 

Et puis le gaspillage de papier …

Quand on essaie de réduire les déchets d’un côté et qu’elle nous fait des mini crotte d’oeuvre d’art , et que la chambre devient une montagne de papier en 1H si tu as le malheur d’en laisser trainer à porté de main ! 

 

Alors , régulièrement je mettais du gel javel à tremper et je frottais comme une tordue pour récupérer les traces de craies grasses ( les pires à enlever ) , pour avoir un semblant de « table jolie  » quoi ! 

 

Et puis , il y a peu j’ai vu une vente privée BIC , 

et j’ai vu des feuilles adhésives Velleda.

 

Tu sais Velleda, c’est ces feutres effaçable avec juste un chiffon ! 

une révolution quoi .

 

Alors ni une ni deux, j’ai commandé la feuille , avec un lot de feutre colorés Velleda.

 

Quelques semaines plus tard , voilà que ce samedi matin j’ai reçu ma commande , 

qu’il pleut , alors je me lance :

-> je colle ma feuille Velleda BIC 

 

et là , l’insatisfaite que je suis me dis …..

 

 » c’est trop vide « 

 

Alors , je me sers de mes expériences du boulot un peu quand même , 

je travaille quand même dans une crèche Montessori , autant s’en servir ! 

 

J’ai du coup été faire la razzia aux WC de rouleaux de PQ vide , 

heureusement qu’on mets toujours 20 ans à vider cette réserve aux toilettes ! 

 

J’ai dégainé mes bouts de papiers colorés achetés pas cher chez LIDL 

( je savais bien qu’ils me serviraient un jour ! ) 

 

et me voilà partie pour faire des pots colorés version Montessori .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà comment customiser en moins de 2h cette table pour  

  • Rouleau Velleda adhésif – BIC ( environ 8 euros ) 
  • 8 Feutres Velleda BIC colorés ( environ 6 euros ) 
  • rouleaux de papier WC ( gratuit , dès lors qu’on part du principe que tu t’essuie les fesses avec ça chez toi ! ) 
  • Feuilles colorés et feuilles cartonnées colorés ( 2 euros chez Lidl )
  • de la colle
  • un peu de scotch double face , pour les fixer à la table 
  • Moi j’ai décoré le haut des pots avec de la toile de jute que j’avais à la maison ! 

 

9

6 ans

Ma poulette, 

ma grande poulette d’amour, 

mon premier bébé , 

 

ma si complexe petite fille …

celle qui est une énigme pour tout le monde , 

au fur et à mesure des jours on découvre tes failles , tes richesses , 

 

Ma si sensible petite fille …

Celle que beaucoup voit comme celle à la tête dure, 

celle au foutu caractère , 

celle qui tient tête comme seule fille dans son club de rugby , 

celle qui nous rends chèvre , 

mais dans le fond si vous voyez la taille de son coeur et la pureté de son âme , 

vous en seriez éblouis 

 

Ma pépite à moi, 

avec toi tout se mérite , 

ne peux pas te comprendre qui veux , 

ne peux pas t’approcher qui veux , 

ne peux pas t’aimer qui veux , 

mais ceux qui sont dans ton coeur tu les aimes avec un grand A 

 

Tu as déjà vécu pleins de chose, 

vu plusieurs continents , 

déménagé 6 fois , 

rencontré tout type de populations , 

et tu as une ouverture d’esprit et une tolérance dont je suis tellement fière ! 

 

Je suis sûre que les prochaines années s’annoncent encore sinueuses , 

je suis sûre que des difficultés nous en rencontreront , 

mais ensemble nous y arriveront ! 

 

Et tu sais à quel point tu as changé nos vies , 

à quel point tu es un modèle pour ta petite soeur , 

et à quel point on t’aime ! 

 

HAPPY 6 mon coeur 

8

Les poux , on en parle ?

Les poux 

Vaste sujet qui dure depuis la nuit des temps , 

le problème constant des parents d’enfants socialisés , 

le simple mot qui une fois lâché va te faire gratter la tête à sa simple diction !!!! 

( ne me dis pas que toi ça te gratte pas la tête quand je te dis POUX ? )

Contrairement aux idées reçues, la présence de poux sur la tête d’un enfant a peu de chose à voir avec son niveau d’hygiène.

Les poux résistent parfaitement à l’eau et au savon.

Et ces bébêtes ne volent pas, elles s’accrochent aux cheveux et passent tranquillement de têtes en têtes.

5 à 20 % des enfants sociabilisés, et éventuellement leurs parents et frères/sœurs attrapent des poux au moins une fois.

Voilà ce qui explique le succès des produits anti-poux, et lorsqu’on a des « cheveux à poux »,

on peut en attraper plusieurs fois dans l’année.

Longtemps, des anti-poux chimiques, toxiques ont été, avec des effets secondaires démesurés par rapport au bénéfice recherché.

Aujourd’hui on sait que le pou ne nécessite pas d’une artillerie lourde mais plutôt des armes appropriées.

 

La durée de vie d’un pou est d’environ 50 jours.

Vrai, il vit de 6 à 8 semaines.

Les lentes sont les « bébés » des poux.

Vrai, les poux femelles pondent des œufs appelés : lentes.

Le pou femelle pond un ou deux œuf par jour.

Faux, la femelle peut pondre de 5 à 10 œufs par jours.

Ce sont les personnes sales qui attrapent des poux.

Faux, l’hygiène corporelle et l’infestation par les poux n’ont pas de rapport direct.

Les poux peuvent se transmettre à la piscine.

Vrai, ils savent nager.

Les poux peuvent se transmettre par l’intermédiaire des sièges auto, des chouchous et brosses à cheveux.

Vrai, ils peuvent transiter par le tissu en attendant une nouvelle tête à envahir, pour lui c’est une question de survie, car privé de sa ration quotidienne de sang, il meurt de faim après 2 à 3 jours.

Les poux se situent surtout au niveau de la nuque et derrière les oreilles.

Vrai, ils ont des endroits de prédilection : nuque, derrière les oreilles et au niveau des tempes.

Les poux s’habituent-ils aux traitements insecticides ?

Vrai, depuis quelques années, nous observons une résistance accrue des poux face aux traitements insecticides.

Les insecticides ne pénètrent pas la peau.

Faux, la peau du cuir chevelu est très fine. Cela favorise la pénétration d’une partie des principes actifs.

Les insecticides n’ont pas d’effets secondaires.

Faux, les insecticides peuvent entrainer des effets secondaires sur la santé.

Le peignage est particulièrement utile dans la détection des poux.

Vrai, c’est la meilleure méthode pour repérer des poux vivants.

Le peignage peut suffire à éliminer les poux ?

Vrai, l’objectif consiste à les capturer  grâce au peigne. Le peignage permet aussi de casser le cycle de procréation du pou en leur portant des blessures.

Répétée régulièrement, la technique par peignage finit par vider la chevelure de ses lentes et des ses poux, en empêchant leur multiplication: l’infestation est ainsi vaincue.

Le peignage doit durer de 15 à 45 minutes et se faire mèche par mèche.

Les poux n’aiment pas l’odeur de la lavande.

Vrai et Faux, ils n’aiment pas l’odeur de la lavande et elle peut donc être utilisé en action répulsive, mais jamais en action curative.

Pour éliminer les poux sur un doudou, on peut le mettre 8 heures au congélateur.

Vrai, ils ne résistent pas aux températures très basses.

Voilà quelques recettes utilisant des méthodes naturelles ,

Le tout n’étant pas de faire de l’expérimentation et de faire simple et efficace :

 

Traitement préventif en aromathérapie :

Dans un flacon de 10 ml, mélangez :
-3 ml d’huile essentielle de lavandin super
-2 ml d’huile essentielle de romarin à cinéole
-1 ml d’huile essentielle de romarin à camphre
-2 ml d’huile essentielle de lavande vraie
-2 ml de géranium rosat


Posez 2 gouttes sur la nuque, les tempes et derrière les oreilles de l’enfant.

(Recette extraite de « Soigner ses enfants avec les huiles essentielles » de Danièle Festy)

Traitement préventif avec l’homéopathie :

Donnez aux enfants une dose par semaine de Psorinum 15 CH pendant 2 mois

(conseil du Dr J.Boulet dans «  l’Homéopathie pour l’enfant »)

 

Traitement curatif de grand-mère :

L’huile végétale est très efficace pour les tuer .

Elle doit être fine afin de pénétrer facilement dans les opercules respiratoires du pou.

Je vous conseille donc d’utiliser de l’huile de coco ou d’amande douce.

Appliquez une bonne dose d’huile sur la tête de l’enfant infesté et recouvrez avec un linge en coton pendant toute la nuit. Procédez à un shampoing le lendemain matin.

Il est ensuite important de traiter le linge , les sièges auto , et tout autre endroit ayant pu accueillir les bébêtes  !

Et bien sûr , surveiller et enlever au peigne les lentes les semaines suivantes.

Et vous , vous avez des recettes à partager ? 

11

Face à cette page blanche qu’il a fallut réécrire

 

Ca fait un p’tit moment que j’avais pas écris par ici.

 

Et pourtant c’est pas les sujets qui trottent dans ma tête qui manquent ! 

 

Depuis janvier beaucoup de choses ont changées : 

 

Je suis pour la première fois depuis presque 6 ans une vrai maman active

enfin j’ai toujours été active , mais je n’ai jamais repris une activité professionnelle plus

qu’un mi temps de nuit depuis la naissance de p’tite Poulette.

 

Je me suis retrouvée à un moment donné face à une ardoise blanche ,

une chance et à la fois une frousse pas possible.

 

Je me suis installée avec Chéridoux à 19 ans 

Je suis entrée dans la Marine Nationale  à 20 ans tout frais ,

j’ai  fais mon petit chemin dans cette voie , 

je suis devenue infirmière militaire , 

Je me suis régalée dans cette voie durant plusieurs années .

 

Mais un jour je suis devenue maman , 

ce jour là ma vie à changé , 

et puis j’ai découvert la vie autrement durant 4 années sur mon bout de cailloux de l’autre côté de l’océan indien , 

et puis j’ai découvert le monde , 

et puis j’ai découvert la vie civile , 

et je suis devenue à nouveau maman ,

et il m’a fallut me rendre à l’évidence que la vie que j’avais laissé en métropole ne me convenait plus , 

et puis j’ai fais le choix de tourner cette page .

Un certain mois d’août le clip de fin à sonné …

 

 

Et donc ce jour là tu te retrouve face à une page blanche , 

un nouveau livre à écrire .

 

Certe j’ai la chance d’avoir un métier pour lequel trouver un emploi est pas trop difficile :

Infirmière.

 

Mais j’avais pas envie de faire tout et n’importe quoi , 

pas envie non plus de me lancer à corps perdu dans une nouvelle carrière .

 

J’ai laissé passé 2 mois , 

2 mois où je me suis inscrite dans une agence d’intérim , 

voir ce qu’il y avait sur le marché dans mon secteur : Le Var.

 

Et oui dresser la liste de ce que je voulais et ne voulais plus : 

 

Je ne veux pas / plus : 

travailler en hospitalier , ça ne m’a jamais plus et pas plus maintenant . L’aspect d’être enfermée des heures entière sans voir ni respirer la lumière du jour , non merci ! 

travailler en week end : le week end c’est pour ma famille , c’est des moment qu’on ne rattrapera jamais . C’est ce moment que tu attends toute la semaine pour faire une mini grasse mat jusque 8h30 si les poulettes daignent nous l’accorder .

C’est ce moment où on se retrouver à se faire un câlin général à 4 dans le plumar,

C’est ce moment où on se demande où on va pouvoir pic niquer tous ensemble , 

Ce moment aussi où on va pouvoir voir les potes , 

Ce moment où tu peux te faire un film en amoureux et veiller super tard avec nos tisanes et se coucher à 22h30 en croyant qu’il est 2h du mat comme 2 vieux ! 

 

travailler en horaires décalés , parce que commencer à 6h du mat c’est pas pour moi, je suis pas du matin , je ne peux ABSOLUMENT PAS envisager me lever à 5h du mat sauf raison exceptionnelle !

Je peux accepter de terminer tard ou travailler de nuit , mais de manière exceptionnelle car je l’ai fait et le corps ramasse trop ! 

 

Je veux :

 

Mes mercredi après midi , pour avoir cette petite pause dans la semaine avec les poulettes , 

pouvoir se reposer un peu en faisant une sieste à la maison, 

pouvoir faire une activité ensemble avant le week end , 

pouvoir faire sa recharge de câlins qu’on peut pas faire la semaine .

 

Travailler avec les enfants et les parents

Vous me direz  » ben pourquoi tu passe pas ta spé de Puéricultrice ?  » 

Ben ce serait plus simple , mais je ne peux pas car pas d’école à proximité de chez moi , parce que je ne peux pas tenir 1 an sans salaire , parce que j’ai un mari qui va bientôt être à nouveau régulièrement absent et que je ne pourrais compter que sur moi même avec les poulettes ! 

Mais bon finalement , j’ai eu l’agréable surprise de voir que même sans être puer c’était possible et largement possible même ! 

 

Mettre à profit ma passion pour les alternatives naturelles à la santé , 

Ca c’est une vrai difficulté , 

Depuis que je me suis intéressée de près à la phytothérapie , aromathérapie , homéopathie

je ne me vois plus utiliser la médecine traditionnelle à outrance , 

j’aimerais me financer plusieurs formations, mais c’est un budget et en attendant 

je voulais trouver un moyen de mettre mes connaissances à profit.

 

 

et donc là on fait le point et ça laisse pas grand chose comme possibilité …

 

J’ai décidé de me lancé dans l’aventure dinfirmière en crèche

 

je ne travaille pas les week end

 

je ne commence pas avant 9h et termine pas plus tard que 18h ( sauf les jours de réunion ) 

 

– j’ai toutes mes vacances de noel ( fini les compromis d’une année sur 2 ) , et 3 semaines en aout .

 

– Je travaille auprès des parents et des enfants

 

– je peux mettre à profit mes connaissances ( alternatives naturelle , portage , maternage , allaitement, divers conseils en parentalité … ) auprès des parents intéressés .

 

Et j’ai 2 demi journées de libre

pour faire des trucs super intéressant genre les courses et le ménage …

Mais aussi les rdv médicaux , les séances dépoilage , …

mais aussi développer mon activité avec Forever Living pour lequel je suis conseillère

ça me permet d’allier mon intérêt pour la phytothérapie et en même temps avoir un complément de revenu non négligeable ! 

 

La petite difficulté 

( parce que sinon c’est pas marrant ) 

C’est que je suis sur 2 crèches différentes , 

2 temps partiels .

 

2 crèches totalement différentes

– une crèche interentreprises privée 

– un multi accueil municipal version montessori.

 

Un travail très intéressant , mais pour lequel j’avais tout à apprendre , 

où j’avais beaucoup de chose à mettre en place, 

à reprendre , 

à retravailler, 

à installer , 

et le tout en double .

 

Ca me donne beaucoup de boulot, car je ne sais pas ne pas m’investir ! 

Mais c’est tellement intéressant que je ne regrette pas ce choix , 

du moins pas pour le moment ! 

 

Voilà à 31 ans

j’ai plaqué tout ce que j’avais mis 10 ans à construire sur le plan professionnel , 

je me suis lancée dans l’inconnu , 

ca a pas été simple, 

mais je ne regrette pas , 

L’argent c’est bien mais ça fait pas tout .

 

Souvent ça fait peur , mais si je devais le conseiller je le ferais +++

parce qu’on a qu’une vie , 

parce que nos enfants grandissent et que le temps passé à leurs côté est précieux et ne se rattrape pas ! 

 

 

 

et vous , vous avez aussi eu  ce questionnement ? 

 

 

<

p style= »text-align: center; »> 

10

Avoir 5 ans et être hypersensible ?

Cet article ça fait des mois que j’y réfléchis.

 

P’tite Poulette a toujours eu des réactions très vives , 

mais bon on se disait que c’était son caractère : un bélier , elle fonde tête baissée ! 

Elle est du genre ou tout ou rien .

 

Chéridoux pour le boulot doit parfois s’absenter de longs mois , 

depuis aussi petite que je me souvienne , elle le gérait pas bien .

 

Je me souviens de départs où elle avait à peine 1 an , 

où le déchirant « Papaaaaaaaaaaa » pendant les 15 minutes qui nous ramenaient à la Kaz étaient interminables,

où mon coeur à moi se déchirait et les larmes coulaient en silence de la voir souffrir de ça si jeune.

Où nous étions désemparés car comment gérer l’absence de papa quand on a 1 an ?

 

Et puis on se disait en grandissant ce sera plus simple , 

que néni ma bonne dame à chaque départ on essaie  de trouver des outils , des choses qui aideraient à faire 

« mieux passer la pilule » :

Le calendrier où on surligne les jours qui passent,

La toise du temps version Balthazar,

Les vidéos enregistrées au préalable par papa,

Les photos,

Les tee-shirts avec son odeur

l’homéopathie

 

bref la liste est longue ! 

 

Et chaque départ c’était de pire en pire , 

oui  elle grandissait , 

oui  elle comprenait parfaitement, 

oui  elle avait de mieux en mieux la notion du temps .

Et pourtant elle n’acceptait pas de pas avoir son papa avec elle quand elle le voulait , 

c’était non négociable ! 

 

Un des derniers grands départs était l’année de sa petite section de maternelle à La Réunion ,

Le pire des départs :

Elle pleurait dans son sommeil en appelant « Papa »,

Elle ne mangeait quasiment plus,

Elle ne jouait plus , pas même à l’école ( si bien que la maitresse s’en inquiétait tellement ça ne lui ressemblait pas ) ,

Elle était éteinte ,

Elle faisait des colères à s’en faire mal pour faire sortir ce qu’elle n’arrivait pas à exprimer , 

Etre obligée de m’allonger sur elle pour la calmer , pour pas qu’elle se blesse

alors qu’elle avait seulement 4 ans ,oui c’est arrivé et j’en suis pas fière …

J’ai appris plus tard qu’il s’agissait d’une dépression juvénile.

 

Je me souviens cette année là ce carnaval d’où nous avions du partir en catastrophe ,

tellement elle s’était effondrée ( et moi avec )

car y avait tous les papa ( ou presque ) sauf le sien …

 

Depuis ce dernier épisode , 

je me suis dit que c’était pas normal , 

qu’il fallait trouver d’autres solutions  ! 

 

 

J’ai commencé par l’amener chez le microkiné.

J’avais découvert cette pratique quand la pôpiette ne dormait toujours pas la nuit au bout de 10 mois ,

je vous l’avait raconté ici

 

 

Le microkiné en bref

Elle est fondée sur un principe naturel et élémentaire :

aider le corps à évacuer tous les traumatismes passés ou présents qu’il garde en mémoire et qui l’empêchent de bien fonctionner

 

En gros quand y’a un couac dans ta vie foetale ou ensuite ,

un couac essentiellement lié avec l’émotionnel .

Ben tu fais un noeud quelque part dans ton corps, 

ce noeud a un moment donné dans ta vie il va vouloir faire parler de lui d’une manière ou d’une autre.

Ca peut être niveau comportemental ( genre des insomnies, des angoisses , des colères , … ) ,

mais aussi des douleurs injustifiées : des douleurs au ventre , à la tête , au genou sans qu’on y trouve aucune raison physiologique.

 

Les noeuds émotionnels comme je les appellent ils sortent comme ça , 

on le prévoit pas !

Eh bien les microkiné c’est un peu des magiciens .

 

Rien à voir avec un kiné, un ostéo.

Il va passer au dessus de votre corps , tapotant certains endroit , selon leurs protocoles.

Quand je le raconte on pourrait comparer çaà une séance avec un rebouteux , 

c’est pas le cas puisque ce sont de professionnels , ce n’est pas un don .

Ces séances là il faut les vivre plutôt que les raconter , 

en gros  ( quand vous tombez sur un(e) bon(ne) ) il peut vous identifier le problème émotionnel en cause assez précisément, 

vous le dater parfois très précisément , 

C’est troublant , flippant , rassurant un peut tout ça à la fois.

 

Comment ça marche exactement , 

vous pourrez trouver pleins de réponses sur ce site qui répertorie également les professionnels déclarés : 

 

Personnellement pour les avoir consultés , je peux vivement vous conseiller : 

– 974 Réunion : Simon Vanhelle ( un vrai magicien ) 

– 83 Var : Sandra De Almeida ( Hyères ) 

 

Si vous avez consulté d’autres praticiens que vous recommandez vivement ailleurs en France ,

soyez sympa et partagez leur département et leur nom en commentaire sur le blog ( pas sur Facebook , car ça reste dans le temps si un jour quelqu’un consulte l’article et chercher un professionnel conseillé  🙂 )

 

Bref , 

On consulte le microkiné qui hallucine un peu de trouver une telle perte d’élan vital chez une si petite fille , 

il a trouvé TOUTES les dates des départs de son papa en elle , 

TOUTES même durant sa vie foetale durant ma grossesse ! 

Clairement elle notait tout dans son corps …

Je vous passe les détails plus perso , mais bref il a nettoyé son ardoise , 

et rapidement nous avons senti du mieux dans son comportement.

 

Puis nous avons déménagé en métropole, 

du jour où nos affaires ont quittées l’île elle a commencé les crises de somnambulisme , 

je pensais coïncidences … tu parles le départ de l’île etait aussi dur pour elle que pour nous en réalité ! 

 

A notre arrivée dans l’aude , 

On s’est dit les retrouvailles avec la famille toussa ça va aller mieux !

 

T’as raison ma bonne dame ! 

Crise de somnambulisme toujours là et les « J’ai mal au front » ont commencés.

 

P’tite poulette , elle est quasiment jamais malade , 

elle se plaignait jamais , 

et là d’un coup toujours mal à la tête , au front au ventre …

 

Nous avons tenté de voir une psychologue, 

elle l’a très rapidement identifiée comme Hypersensible , 

elle m’a expliqué qu’il y avait les hyperactif comportementaux plus souvent appelés TDH , 

et les hyperactif émotionnels ce qui est notre cas .

En bref elle ne gère pas du tout ses émotions et les a versions XXL .

 

Après un énième déménagement , 

à la rentrée elle recommençait à faire des grosses colères de provocation , 

elle ne gérait plus à nouveau , 

Nous somme retournés chez une microkiné , 

il avait a nouveau des explications sur le pourquoi du comment .

Elle s’est mise ensuite à mieux identifier à l’aide d’outils dont je vais vous parler ensuite,

à mieux verbaliser ses sentiments grâce à cette séance.

Il avait à la place des colères des

« je suis en colère »

« tu me rends triste »

 

Puis les « j’ai mal au front » ont été ces derniers mois de plus en plus pris au sérieux, 

car je ne reconnaissais que trop bien ce regard , 

cette perte d’appétit avec nausées , 

cette envie que tout s’arrête pour avoir moins mal .

 

J’ai émis l’hypothèse de migraines ,

surtout étant moi même une sacré migraineuse ! 

 

Un soir pire qu’un autre , après 2 jours de douleurs intense , 

quand les médicaments ne tienne pas la douleur plus de 30 minutes , 

qu’elle n’a pas dormi de 2 jours ni mangé , 

nous avons fini aux urgences avec une neuropédiatre.

 

Là il n’y avait plus aucun doute selon elle :

MIGRAINE 

 

Je vous ferais peut être un jour un article que sur ce sujet , 

en attendant on a fait tous les examens nécessaires ,

on a un protocole antalgique costaud , 

on tient à jour un cahier de route et un suivi neuropédiatre tous les 3 mois ,

on a mis en place un PAI à l’école, 

et on essaie même depuis peu l’hypnose avec une pédopédiatre,

qui va essayer aussi de travailler sur son hypersensibilité.

 

 

En bref je crois que tout ça n’est pas très clair, 

mais avoir une enfant hypersensible c’est pas facile , 

mais y’a quelques outils qui peuvent aider un peu au quotidien.

 

Niveau praticien je vous conseille donc déjà le microkiné.

 

Sur les conseils de la psychologue que nous avions vu qui avait parlé pour la premier fois d’hypersensibilité , 

nous vous exploré différents moyens de relaxation.

 

d’abord : 

Calme et attentif comme une grenouille

C’est un outil pour s’essayer à la méditation pour les enfants et leurs parents (avec un super CD).

Un véritable manuel d’éducation à la sérénité et d’éducation tout court…

 

Pourquoi la méditation pour les enfants??

Les enfants sont de plus en plus facilement distraits , ils sont aussi stressés, comme les adultes :

  • certains ne parviennent pas à s’endormir,
  • d’autres sont inquiets ,
  • comment trouver le bouton « pause » quand les idées tournent dans la tête ?

 

La méditation est une méthode d’apprentissage de la sérénité adaptée aux besoins des petits.

Elle connaît un développement fulgurant aux États-Unis et en Europe du Nord. Une méthode thérapeutique La méthode d’Eline Snel est directement inspirée de la pratique de la pleine conscience élaborée par Jon Kabat- Zinn.

Elle repose sur des exercices de respiration simples qui aident peu à peu à se recentrer sur l’instant présent et à prendre du recul par rapport à l’agitation et aux ruminations.

Ce livre est une véritable boîte à outils pour aider son enfant à changer d’état d’esprit et de relation avec le monde qui l’entoure.

 

On trouve :

– Des exercices à faire au quotidien (sur le chemin de l’école, à table, quand on regarde un film ensemble, etc.) pour apprendre à regarder, écouter, découvrir ses émotions.

– Une rubrique « Trucs pour la maison » qui conduit parfois à des découvertes inattendues sur l’enfant ou sur soi-même.

 

Ce que j’en pense

J’ai acheté ce kit sur le conseil de plusieurs personnes notamment des parents d’enfants hypersensibles , 

j’ai trouvé génial le livre qui sert vraiment pour les parents et nous aide à comprendre beaucoup de choses ,

Chacun des dix chapitres du livre, à destination des adultes, parents ou non, se compose d’un argumentaire simple et concis, d’exemples, de témoignages, de photographies et dessins, et de trucs et astuces pour les transposer à la maison, en groupe ou à l’école. 

le cd propose 11 exercices sur 11 pistes de courte durées du genre « Attention à la respiration./ Digérer et déplacer l’attention. / L’exercice du spaghetti. / La fabrique des ruminations. Gérer les pensées qui tourbillonnent… »

, vraiment adapté au jeune enfant , 

la voix est agréable et à donné envie à ma poulette d’essayer et d’écouter 

( c’était pourtant pas gagné ) 

 

Pour 25 euros , je trouve que c’est vraiment un chouette outil notamment avec les enfants hypersensibles , 

c’est prévu pour les enfants dès 5 ans.

 

Voilà le genre d’exercice qu’on trouve dans le cd :  

 

 

Il y a aussi : Les cahiers Filliozat

 » Mes émotions »

 

 

Je l’ai découvert grâce aux éditions Nathan lorsqu’ils ont lancé cette nouvelle collection: les cahiers Filliozat.

Ce cahier d’exercices « Mes émotions » est constitué de 100 pages d’activités pour que l’enfant découvre ce qui se passe à l’intérieur de lui.

 

Il s’inscrit donc dans la lignée de la parentalité positive qui sont des méthodes innovantes de prévention et de résolution des conflits sans violence et dans le respect de l’enfant.

 

avec des outils simple : Dessiner! Colorier! Découper! Imaginer!

 

Ce cahier propose des activités variées, ludiques, interactives, et adaptées à l’enfant dès 5 ans.

On l’invite  à s’exprimer sur ce qu’il ressent (colère, joie, peur…) et à vivre mieux avec lui-même et les autres.

 
Ce cahier (28 x 22 cm) se compose de:
100 pages d’activités.
 
2 planches d’autocollants avec des figures qui représentent les émotions .
Ces émotions sont personnifiées ; cela aide l’enfant à les identifier.
 
1 livret de 24 pages pour les parents est découper .
Il s’agit d’un livret à découper et qui s’intitule « Accompagner les émotions de votre enfant ».
Il met en pratique des habiletés et donne des précisions sur l’usage de certains éléments du cahier (spray d’ocytocine, roue des émotions…).
 
Isabelle Filliozat n’est pas l’auteure de ces cahiers, elle en est la directrice de collection. Elle est reconnue en France comme la spécialiste de la parentalité positive. 
L’auteure est VIRGINIE LIMOUSIN. Thérapeute pour enfants et pour familles, psychopraticienne et coach parental, elle a été formée par Isabelle Filliozat. Elle participe avec cette dernière à la création et au développement des Ateliers Filliozat.
 
Ce que j’en pense :
Ces cahiers ont le mérite de proposer des activités variées.
Un coup on dessine, puis on colle des gommettes, et on découvre des astuces pour gérer ses émotions , ça rends l’exercice ludique.
J’ai bien aimé le toboggan des émotions, une double page qui explique à l’enfant qu’une émotion se déroule en 3 étapes:
charge, tension et expression.
 
On trouve des éléments très complets: roue des émotions, loto des émotions, cocotte, enveloppes et étiquettes à découper, pancarte à mettre au mur à la maison , et je trouve génial ces outils qu’on nous propose , enfin des choses concrètes pour les hypersensibles ! 
 
Les conseils donnés aux enfants sont sobres, courts et largement à leur portée.
On s’adresse à l’enfant et aussi aux parents.

Il coûte seulement 13 euros , ça permet de le rendre disponible pour « presque » toutes les bourses ! 

 

 

Je viens tout récemment de découvrir un ouvrage qui va sortir de chez Albin Michel Jeunesse

Bonjour le calme

« Des moments de calme partagés entre parents et enfants, qui réconcilient le corps et l’esprit et font du bien pour toute la vie… »

Avec ce livre, Anne Crahay veut aller au-delà des guides de postures existants et faire ressentir aux enfants le calme de l’intérieur.

Pour cela, elle a mis des mots et des images poétiques sur des sensations parfois difficiles à communiquer.

Des mots doux qui parlent à l’imaginaire des enfants et les aident à ressentir et à s’approprier les mouvements proposés.

Bonjour le calme est composé de 4 relaxations, à lire à la suite ou à choisir selon le moment de la journée.

Chaque relaxation s’articule de la même façon : une ouverture explicative pour les parents, qui détaille le mouvement, et un court texte illustré qui lui fait écho, à lire aux enfants comme une comptine ou une poésie enfantine.

 

Ce que j’en pense :

 

Déjà j’ai adoré ces illustrations, colorées , douces et qui représente tellement bien ce qu’inspire le contenu du livre.

 

C’est génial d’avoir un outil adressé aux enfants dès 3 ans , car avant ses 5 ans j’étais un peu dans la recherche de ce genre d’outil pour aider ma poulette hypersensible mais elle était toujours trop petite pour ce qui était propose, alors enfin quelque chose qui s’adresse aussi aux plus petits .

 

J’aime beaucoup la manière simple dont se déroule ce livre, une première double page explique le mouvement, son but , l’idée générale :

 

 

 Ensuite se déroule l’histoire à raconter, lire , vivre , chanter ( ce qu’on veut )sur 3/4 doubles pages  pour mettre en place l’idée de cet exercice , avec des illus vous l’aurez compris magnifiques ! 

 

 

Bref ce superbe livre pour seulement 9,90 euros ! 

 

 

Voilà quelques pistes de choses concrètes avec le quotidien d’un enfant hypersensible :

on essaie de parler des émotions, 

on essaie de faire des exercice de méditation aussi souvent que nécessaire, 

on evite de laisser stagner une situation problématique , 

on y arrive pas toujours mais on y travaille ! 

 

Nous avons aussi remarqué qu’un exutoire sportif lui faisait beaucoup de bien.

A la réunion c’était la natation , 

l’année dernière nous avions essayé l’école du cirque , un échec total ! 

Cette année elle est au rugby et selon son coach c’est une championne , et surtout ça lui fait beaucoup de bien .

 

On va a présent essayer de se servir de ce que va peut être nous apporter l’hypnose

et quand elle aura 6/7 ans et que nous aurons à proximité de la Kaz des ateliers de sophro ou yoga pour enfant nous pourrons aussi essayer d’aller dans ce registre ! 

 

On fait aussi appel de temps en temps à notre super etiopathe qui lui remets en place ce qui est nécessaire ( une fois par an ou 2 si besoin ) .

Une visite chez le microkiné s’impose quand l’ardoise de ses émotions stockées est pleine ! 

 

je vous laisse avec quelques citations qui vous parleront peut être : 

 

hypersensible 

 

 

 

hypersensible

12
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.