NOËL, LE TERRAIN DE JEU DES PILES BOUTONS AU LITHIUM !

 

Chaque année, on dénombre 1200 VISITES À L’HÔPITAL directement liées à l’ingestion des piles boutons au lithium par des enfants de moins de 6 ans

 

A Noël et pendant les fêtes de fin d’année, les piles boutons au lithium sont nombreuses.

Jouets pour les enfants, guirlandes lumineuses dans le sapin, appareils électroniques… les piles boutons au lithium sont utilisées dans de nombreux objets de la vie courante. Et c’est souvent dans cette période de fêtes que l’attention des plus grands s’amenuise et que les accidents liés à l’ingestion des piles boutons sont les plus fréquents.

 

Mini piles, mais maxi risques pour les enfants…

Si les piles boutons au lithium sont d’une grande aide, elles peuvent aussi être d’un grand danger pour les enfants lorsqu’elles sont ingérées !

En plus du risque d’asphyxie, l’ingestion d’une pile bouton au lithium peut causer des dommages irréversibles à l’organisme.

Si la pile reste coincée dans l’œsophage, elle peut provoquer dans un délai parfois très court (moins de 2 heures) des complications très graves telles que des brûlures, des perforations œsophagiennes, une hémorragie brutale voire la perforation des voies respiratoires pouvant aller jusqu’à la mort.

 

1 FOYER FRANÇAIS SUR 4 ACHÈTE AU MOINS UNE FOIS PAR AN DES PILES BOUTONS

 

INNOVATION DURACELL 2020, LE GOÛT AMER !

Au début de l’année 2020, Duracell a souhaité́ renforcer la sécurité́ sur ses piles boutons au lithium. La marque a innové et lancé en début d’année la première pile bouton au lithium au goût amer.

L’industriel a intégré́ sur ses piles boutons au lithium, sur une partie de sa surface : un sticker imbibé d’une couche de benzoate de dénatonium, la substance la plus amère au monde !

Déjà̀ utilisée par de nombreux fabricants de produits d’entretien ménagers, cosmétiques, produits de jardinage ou encore dans les produits automobiles ( tels que les antigels, les produits lave-glaces ) cette substance permet de sauver des vies en limitant les accidents domestiques par ingestion !

Totalement inoffensive en cas de consommation, son goût ultra- amer, même en dosage infime, réduit les risques d’ingestion et donc d’intoxication. Son goût, démultiplié́ pour les enfants, les fait immédiatement recracher la pile.

 

 

 

 

 

 

 

 

LES BONS RÉFLEXES EN CAS D’INGESTION

En cas d’ingestion, même supposée, d’une pile bouton au lithium, contacter immédiatement un centre antipoison ou le 15 en indiquant à son interlocuteur qu’il s’agit d’une ingestion de pile bouton.
Chaque minute compte. Conduire immédiatement son enfant dans le service d’urgence indiqué par le Centre antipoison, qui lui transmettra le protocole à suivre.

LES BONS GESTES POUR ÉVITER L’INGESTION DES PILES BOUTONS PAR LES ENFANTS

Une fois l’emballage ouvert, tenir les piles boutons au lithium hors de la portée des enfants

Veiller à ce que le compartiment à piles de l’appareil utilisé soit sécurisé́ (ex: présence d’une vis) Astuce : vous pouvez renforcer le compartiment, en ajoutant un morceau de ruban adhésif

Éviter de laisser les appareils domestiques disposant de piles boutons au lithium tels que porte-clés, télécommande, montre etc. à la portée des enfants

Surveiller les enfants lors de l’utilisation de jouets utilisant des piles boutons au lithium (carte musicale, hand spinner…) Sécuriser les compartiments et tiroirs à piles
Sensibiliser son entourage à la problématique de l’ingestion des piles boutons au lithium

0

Commentaires

commentaires

Sans commentaires

    C'est par ici qu'on laisse un p'tit mot :

    Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
    %d blogueurs aiment cette page :