Avoir 5 ans et être hypersensible ?

dimanche 29 janvier 2017 12

Cet article ça fait des mois que j’y réfléchis.

 

P’tite Poulette a toujours eu des réactions très vives , 

mais bon on se disait que c’était son caractère : un bélier , elle fonde tête baissée ! 

Elle est du genre ou tout ou rien .

 

Chéridoux pour le boulot doit parfois s’absenter de longs mois , 

depuis aussi petite que je me souvienne , elle le gérait pas bien .

 

Je me souviens de départs où elle avait à peine 1 an , 

où le déchirant « Papaaaaaaaaaaa » pendant les 15 minutes qui nous ramenaient à la Kaz étaient interminables,

où mon coeur à moi se déchirait et les larmes coulaient en silence de la voir souffrir de ça si jeune.

Où nous étions désemparés car comment gérer l’absence de papa quand on a 1 an ?

 

Et puis on se disait en grandissant ce sera plus simple , 

que néni ma bonne dame à chaque départ on essaie  de trouver des outils , des choses qui aideraient à faire 

« mieux passer la pilule » :

Le calendrier où on surligne les jours qui passent,

La toise du temps version Balthazar,

Les vidéos enregistrées au préalable par papa,

Les photos,

Les tee-shirts avec son odeur

l’homéopathie

 

bref la liste est longue ! 

 

Et chaque départ c’était de pire en pire , 

oui  elle grandissait , 

oui  elle comprenait parfaitement, 

oui  elle avait de mieux en mieux la notion du temps .

Et pourtant elle n’acceptait pas de pas avoir son papa avec elle quand elle le voulait , 

c’était non négociable ! 

 

Un des derniers grands départs était l’année de sa petite section de maternelle à La Réunion ,

Le pire des départs :

Elle pleurait dans son sommeil en appelant « Papa »,

Elle ne mangeait quasiment plus,

Elle ne jouait plus , pas même à l’école ( si bien que la maitresse s’en inquiétait tellement ça ne lui ressemblait pas ) ,

Elle était éteinte ,

Elle faisait des colères à s’en faire mal pour faire sortir ce qu’elle n’arrivait pas à exprimer , 

Etre obligée de m’allonger sur elle pour la calmer , pour pas qu’elle se blesse

alors qu’elle avait seulement 4 ans ,oui c’est arrivé et j’en suis pas fière …

J’ai appris plus tard qu’il s’agissait d’une dépression juvénile.

 

Je me souviens cette année là ce carnaval d’où nous avions du partir en catastrophe ,

tellement elle s’était effondrée ( et moi avec )

car y avait tous les papa ( ou presque ) sauf le sien …

 

Depuis ce dernier épisode , 

je me suis dit que c’était pas normal , 

qu’il fallait trouver d’autres solutions  ! 

 

 

J’ai commencé par l’amener chez le microkiné.

J’avais découvert cette pratique quand la pôpiette ne dormait toujours pas la nuit au bout de 10 mois ,

je vous l’avait raconté ici

 

 

Le microkiné en bref

Elle est fondée sur un principe naturel et élémentaire :

aider le corps à évacuer tous les traumatismes passés ou présents qu’il garde en mémoire et qui l’empêchent de bien fonctionner

 

En gros quand y’a un couac dans ta vie foetale ou ensuite ,

un couac essentiellement lié avec l’émotionnel .

Ben tu fais un noeud quelque part dans ton corps, 

ce noeud a un moment donné dans ta vie il va vouloir faire parler de lui d’une manière ou d’une autre.

Ca peut être niveau comportemental ( genre des insomnies, des angoisses , des colères , … ) ,

mais aussi des douleurs injustifiées : des douleurs au ventre , à la tête , au genou sans qu’on y trouve aucune raison physiologique.

 

Les noeuds émotionnels comme je les appellent ils sortent comme ça , 

on le prévoit pas !

Eh bien les microkiné c’est un peu des magiciens .

 

Rien à voir avec un kiné, un ostéo.

Il va passer au dessus de votre corps , tapotant certains endroit , selon leurs protocoles.

Quand je le raconte on pourrait comparer çaà une séance avec un rebouteux , 

c’est pas le cas puisque ce sont de professionnels , ce n’est pas un don .

Ces séances là il faut les vivre plutôt que les raconter , 

en gros  ( quand vous tombez sur un(e) bon(ne) ) il peut vous identifier le problème émotionnel en cause assez précisément, 

vous le dater parfois très précisément , 

C’est troublant , flippant , rassurant un peut tout ça à la fois.

 

Comment ça marche exactement , 

vous pourrez trouver pleins de réponses sur ce site qui répertorie également les professionnels déclarés : 

 

Personnellement pour les avoir consultés , je peux vivement vous conseiller : 

– 974 Réunion : Simon Vanhelle ( un vrai magicien ) 

– 83 Var : Sandra De Almeida ( Hyères ) 

 

Si vous avez consulté d’autres praticiens que vous recommandez vivement ailleurs en France ,

soyez sympa et partagez leur département et leur nom en commentaire sur le blog ( pas sur Facebook , car ça reste dans le temps si un jour quelqu’un consulte l’article et chercher un professionnel conseillé  🙂 )

 

Bref , 

On consulte le microkiné qui hallucine un peu de trouver une telle perte d’élan vital chez une si petite fille , 

il a trouvé TOUTES les dates des départs de son papa en elle , 

TOUTES même durant sa vie foetale durant ma grossesse ! 

Clairement elle notait tout dans son corps …

Je vous passe les détails plus perso , mais bref il a nettoyé son ardoise , 

et rapidement nous avons senti du mieux dans son comportement.

 

Puis nous avons déménagé en métropole, 

du jour où nos affaires ont quittées l’île elle a commencé les crises de somnambulisme , 

je pensais coïncidences … tu parles le départ de l’île etait aussi dur pour elle que pour nous en réalité ! 

 

A notre arrivée dans l’aude , 

On s’est dit les retrouvailles avec la famille toussa ça va aller mieux !

 

T’as raison ma bonne dame ! 

Crise de somnambulisme toujours là et les « J’ai mal au front » ont commencés.

 

P’tite poulette , elle est quasiment jamais malade , 

elle se plaignait jamais , 

et là d’un coup toujours mal à la tête , au front au ventre …

 

Nous avons tenté de voir une psychologue, 

elle l’a très rapidement identifiée comme Hypersensible , 

elle m’a expliqué qu’il y avait les hyperactif comportementaux plus souvent appelés TDH , 

et les hyperactif émotionnels ce qui est notre cas .

En bref elle ne gère pas du tout ses émotions et les a versions XXL .

 

Après un énième déménagement , 

à la rentrée elle recommençait à faire des grosses colères de provocation , 

elle ne gérait plus à nouveau , 

Nous somme retournés chez une microkiné , 

il avait a nouveau des explications sur le pourquoi du comment .

Elle s’est mise ensuite à mieux identifier à l’aide d’outils dont je vais vous parler ensuite,

à mieux verbaliser ses sentiments grâce à cette séance.

Il avait à la place des colères des

« je suis en colère »

« tu me rends triste »

 

Puis les « j’ai mal au front » ont été ces derniers mois de plus en plus pris au sérieux, 

car je ne reconnaissais que trop bien ce regard , 

cette perte d’appétit avec nausées , 

cette envie que tout s’arrête pour avoir moins mal .

 

J’ai émis l’hypothèse de migraines ,

surtout étant moi même une sacré migraineuse ! 

 

Un soir pire qu’un autre , après 2 jours de douleurs intense , 

quand les médicaments ne tienne pas la douleur plus de 30 minutes , 

qu’elle n’a pas dormi de 2 jours ni mangé , 

nous avons fini aux urgences avec une neuropédiatre.

 

Là il n’y avait plus aucun doute selon elle :

MIGRAINE 

 

Je vous ferais peut être un jour un article que sur ce sujet , 

en attendant on a fait tous les examens nécessaires ,

on a un protocole antalgique costaud , 

on tient à jour un cahier de route et un suivi neuropédiatre tous les 3 mois ,

on a mis en place un PAI à l’école, 

et on essaie même depuis peu l’hypnose avec une pédopédiatre,

qui va essayer aussi de travailler sur son hypersensibilité.

 

 

En bref je crois que tout ça n’est pas très clair, 

mais avoir une enfant hypersensible c’est pas facile , 

mais y’a quelques outils qui peuvent aider un peu au quotidien.

 

Niveau praticien je vous conseille donc déjà le microkiné.

 

Sur les conseils de la psychologue que nous avions vu qui avait parlé pour la premier fois d’hypersensibilité , 

nous vous exploré différents moyens de relaxation.

 

d’abord : 

Calme et attentif comme une grenouille

C’est un outil pour s’essayer à la méditation pour les enfants et leurs parents (avec un super CD).

Un véritable manuel d’éducation à la sérénité et d’éducation tout court…

 

Pourquoi la méditation pour les enfants??

Les enfants sont de plus en plus facilement distraits , ils sont aussi stressés, comme les adultes :

  • certains ne parviennent pas à s’endormir,
  • d’autres sont inquiets ,
  • comment trouver le bouton « pause » quand les idées tournent dans la tête ?

 

La méditation est une méthode d’apprentissage de la sérénité adaptée aux besoins des petits.

Elle connaît un développement fulgurant aux États-Unis et en Europe du Nord. Une méthode thérapeutique La méthode d’Eline Snel est directement inspirée de la pratique de la pleine conscience élaborée par Jon Kabat- Zinn.

Elle repose sur des exercices de respiration simples qui aident peu à peu à se recentrer sur l’instant présent et à prendre du recul par rapport à l’agitation et aux ruminations.

Ce livre est une véritable boîte à outils pour aider son enfant à changer d’état d’esprit et de relation avec le monde qui l’entoure.

 

On trouve :

– Des exercices à faire au quotidien (sur le chemin de l’école, à table, quand on regarde un film ensemble, etc.) pour apprendre à regarder, écouter, découvrir ses émotions.

– Une rubrique « Trucs pour la maison » qui conduit parfois à des découvertes inattendues sur l’enfant ou sur soi-même.

 

Ce que j’en pense

J’ai acheté ce kit sur le conseil de plusieurs personnes notamment des parents d’enfants hypersensibles , 

j’ai trouvé génial le livre qui sert vraiment pour les parents et nous aide à comprendre beaucoup de choses ,

Chacun des dix chapitres du livre, à destination des adultes, parents ou non, se compose d’un argumentaire simple et concis, d’exemples, de témoignages, de photographies et dessins, et de trucs et astuces pour les transposer à la maison, en groupe ou à l’école. 

le cd propose 11 exercices sur 11 pistes de courte durées du genre « Attention à la respiration./ Digérer et déplacer l’attention. / L’exercice du spaghetti. / La fabrique des ruminations. Gérer les pensées qui tourbillonnent… »

, vraiment adapté au jeune enfant , 

la voix est agréable et à donné envie à ma poulette d’essayer et d’écouter 

( c’était pourtant pas gagné ) 

 

Pour 25 euros , je trouve que c’est vraiment un chouette outil notamment avec les enfants hypersensibles , 

c’est prévu pour les enfants dès 5 ans.

 

Voilà le genre d’exercice qu’on trouve dans le cd :  

 

 

Il y a aussi : Les cahiers Filliozat

 » Mes émotions »

 

 

Je l’ai découvert grâce aux éditions Nathan lorsqu’ils ont lancé cette nouvelle collection: les cahiers Filliozat.

Ce cahier d’exercices « Mes émotions » est constitué de 100 pages d’activités pour que l’enfant découvre ce qui se passe à l’intérieur de lui.

 

Il s’inscrit donc dans la lignée de la parentalité positive qui sont des méthodes innovantes de prévention et de résolution des conflits sans violence et dans le respect de l’enfant.

 

avec des outils simple : Dessiner! Colorier! Découper! Imaginer!

 

Ce cahier propose des activités variées, ludiques, interactives, et adaptées à l’enfant dès 5 ans.

On l’invite  à s’exprimer sur ce qu’il ressent (colère, joie, peur…) et à vivre mieux avec lui-même et les autres.

 
Ce cahier (28 x 22 cm) se compose de:
100 pages d’activités.
 
2 planches d’autocollants avec des figures qui représentent les émotions .
Ces émotions sont personnifiées ; cela aide l’enfant à les identifier.
 
1 livret de 24 pages pour les parents est découper .
Il s’agit d’un livret à découper et qui s’intitule « Accompagner les émotions de votre enfant ».
Il met en pratique des habiletés et donne des précisions sur l’usage de certains éléments du cahier (spray d’ocytocine, roue des émotions…).
 
Isabelle Filliozat n’est pas l’auteure de ces cahiers, elle en est la directrice de collection. Elle est reconnue en France comme la spécialiste de la parentalité positive. 
L’auteure est VIRGINIE LIMOUSIN. Thérapeute pour enfants et pour familles, psychopraticienne et coach parental, elle a été formée par Isabelle Filliozat. Elle participe avec cette dernière à la création et au développement des Ateliers Filliozat.
 
Ce que j’en pense :
Ces cahiers ont le mérite de proposer des activités variées.
Un coup on dessine, puis on colle des gommettes, et on découvre des astuces pour gérer ses émotions , ça rends l’exercice ludique.
J’ai bien aimé le toboggan des émotions, une double page qui explique à l’enfant qu’une émotion se déroule en 3 étapes:
charge, tension et expression.
 
On trouve des éléments très complets: roue des émotions, loto des émotions, cocotte, enveloppes et étiquettes à découper, pancarte à mettre au mur à la maison , et je trouve génial ces outils qu’on nous propose , enfin des choses concrètes pour les hypersensibles ! 
 
Les conseils donnés aux enfants sont sobres, courts et largement à leur portée.
On s’adresse à l’enfant et aussi aux parents.

Il coûte seulement 13 euros , ça permet de le rendre disponible pour « presque » toutes les bourses ! 

 

 

Je viens tout récemment de découvrir un ouvrage qui va sortir de chez Albin Michel Jeunesse

Bonjour le calme

« Des moments de calme partagés entre parents et enfants, qui réconcilient le corps et l’esprit et font du bien pour toute la vie… »

Avec ce livre, Anne Crahay veut aller au-delà des guides de postures existants et faire ressentir aux enfants le calme de l’intérieur.

Pour cela, elle a mis des mots et des images poétiques sur des sensations parfois difficiles à communiquer.

Des mots doux qui parlent à l’imaginaire des enfants et les aident à ressentir et à s’approprier les mouvements proposés.

Bonjour le calme est composé de 4 relaxations, à lire à la suite ou à choisir selon le moment de la journée.

Chaque relaxation s’articule de la même façon : une ouverture explicative pour les parents, qui détaille le mouvement, et un court texte illustré qui lui fait écho, à lire aux enfants comme une comptine ou une poésie enfantine.

 

Ce que j’en pense :

 

Déjà j’ai adoré ces illustrations, colorées , douces et qui représente tellement bien ce qu’inspire le contenu du livre.

 

C’est génial d’avoir un outil adressé aux enfants dès 3 ans , car avant ses 5 ans j’étais un peu dans la recherche de ce genre d’outil pour aider ma poulette hypersensible mais elle était toujours trop petite pour ce qui était propose, alors enfin quelque chose qui s’adresse aussi aux plus petits .

 

J’aime beaucoup la manière simple dont se déroule ce livre, une première double page explique le mouvement, son but , l’idée générale :

 

 

 Ensuite se déroule l’histoire à raconter, lire , vivre , chanter ( ce qu’on veut )sur 3/4 doubles pages  pour mettre en place l’idée de cet exercice , avec des illus vous l’aurez compris magnifiques ! 

 

 

Bref ce superbe livre pour seulement 9,90 euros ! 

 

 

Voilà quelques pistes de choses concrètes avec le quotidien d’un enfant hypersensible :

on essaie de parler des émotions, 

on essaie de faire des exercice de méditation aussi souvent que nécessaire, 

on evite de laisser stagner une situation problématique , 

on y arrive pas toujours mais on y travaille ! 

 

Nous avons aussi remarqué qu’un exutoire sportif lui faisait beaucoup de bien.

A la réunion c’était la natation , 

l’année dernière nous avions essayé l’école du cirque , un échec total ! 

Cette année elle est au rugby et selon son coach c’est une championne , et surtout ça lui fait beaucoup de bien .

 

On va a présent essayer de se servir de ce que va peut être nous apporter l’hypnose

et quand elle aura 6/7 ans et que nous aurons à proximité de la Kaz des ateliers de sophro ou yoga pour enfant nous pourrons aussi essayer d’aller dans ce registre ! 

 

On fait aussi appel de temps en temps à notre super etiopathe qui lui remets en place ce qui est nécessaire ( une fois par an ou 2 si besoin ) .

Une visite chez le microkiné s’impose quand l’ardoise de ses émotions stockées est pleine ! 

 

je vous laisse avec quelques citations qui vous parleront peut être : 

 

hypersensible 

 

 

 

hypersensible

Rendez-vous sur Hellocoton !12

Commentaires

commentaires

2 Comments
  • JENKINS
    janvier 29, 2017

    Pareil ici … pas trouvé encore de solution même avec Simon je n ai pas vu d amélioration. C dur au quotidien. Mon grand a maintenant 8 ans et a vrai dire c’est un vrai handicap que ce soit pour lui ou pour nous. Bon courage à toi et merci pour les références bisous

    • Babeth
      janvier 29, 2017

      C’est un vrai handicap et exactement autant pour nous !
      Les exercices de la grenouille sont vraiment chouette pour apprendre à gerer et accessible

C'est par ici qu'on laisse un p'tit mot :

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.