Notre aventure avec Kiddy

jeudi 8 octobre 2015 6

Hello la compagnie 

 

Depuis maintenant 2 mois , je teste au quotidien un siège auto de la marque Kiddy. 

 

Alors je vais vous parler de tout ça , mais avant tout je veux éclaircir un point :

dans TOUT ce qui sera exposé dans cet article, je vous expose MA vision des choses ,

ce n ‘est en aucun cas une valeur sûre , ni une critique pour celles qui ne voient pas les choses de cette manière,

juste je vous raconte uniquement mon retour d’expérience à moi !

 

Les choix concernant les sièges autos sont très compliqués , pleins de choses rentrent en ligne de compte :

  • les convictions des parents ,
  • les moeurs ,
  • le véhicule,
  • le budget …

 

Il me semble qu’il est important de cadrer le sujet …

 

En 2014, 101 enfants de moins de 18 ans ont été tués en voiture et 940, hospitalisés pour leurs blessures (*).

44% des décès d’enfants et d’adolescents sur la route ont eu lieu alors qu’ils sont transportés en voiture (*).

 

Dans une récente étude dévoilée par Britax en juillet 2015 (voir ici) , 20% des parents reconnaissent avoir transporté leur enfant sans l’installer dans un siège adapté , je trouve ça juste mais hallucinant que ce soit en plus en connaissance de cause !

 

Une étude terrain de l’ASR ( association de sécurité routière ) menée en 2012 (voir ici) révélait déjà que plus des 2/3 des enfants étaient mal retenus dans les voitures, notamment sur les trajets courts :

  • soit ils portaient la ceinture seule (sans réhausseur) alors qu’ils mesuraient moins d’1,35 m,
  • soit leur harnais était mal voire pas du tout attaché…

 

(*) ONISR, accidents corporels de la circulation routière France métropolitaine, année 2014

 

 

 

Comment choisir un siège auto ? 

 

Je n’ai pas la prétention d’être une experte en la matière , mais j’ai pris le temps à 2 reprises pour chacune de mes poulettes de me renseigner , et de me poser cette question, alors je vous donne MES pistes de réflexion , qui se sont basés sur d’autres sites plus spécialisés l’ASR , le blog de Sécurange qui est une vrai bible ! Et d’autres articles sur divers supports.
 

L’utilisation d’un siège-auto doit être :

 adapté à la morphologie de l’enfant,

son poids,

sa taille ,

son âge.

 

ET

Le siège doit être homologué pour garantir sa conformité aux normes en vigueur.

=> Assurez-vous qu’il porte sur l’étiquette la lettre E suivie d’un chiffre dans un cercle prouvant qu’il est conforme aux normes de sécurité routière européennes.

Le chiffre qui suit le E, indique le pays de l’Union européenne où cette homologation a été effectuée (elle est reconnue dans toute l’Union européenne).

 

Capture d’écran 2015-10-08 à 21.02.15

 

 
Un petit rappel :
Le « lit-nacelle » : il se fixe transversalement sur la banquette arrière (la tête de votre bébé vers le centre de la banquette et non côté portière)
Le siège « dos à la route » : de préférence à l’arrière. Si vous devez le placer à l’avant, il est obligatoire de désactiver l’airbag passager.
Le siège baquet : à l’arrière
Le rehausseur : à l’arrière

 

 

 

Personnellement j’ai beaucoup de mal à concevoir un cosy comme siège auto , c’est déjà une critère important dans MON choix !

 

Quand j’étais enceinte de P’tite Poulette , avec Chéridoux nous nous étions lançé à la recherche DU siège auto .

Le moment venu temps d’établir les critères qui nous aideraient à faire notre choix , en plus de ceux universels cités ci dessus , voilà ce qui nous est venu : 

 

– critère numéro 1 : prévu pour accueillir un nouveau né dès la naissance , puisque nous ne voulions pas de cosy ou nacelle dans la voiture .

=> Ca limite déja pas mal le choix, il y avait pas tant de modèle que ça !

 

 – critère numéro 1 ex aequo : un niveau supérieur concernant les résultats de  Crash test .

On retrouve tous ces résultats sur Internet , on trouve aussi des avis comparatifs très complets sur le blog de Sécurange.

=> Bref nous avions trouvé notre bonheur il y a 5 ans avec le Iséos de Bébé confort :

 

61wfG+Z5c1L._SY355_

 

 

Seulement pendant ces 5 années passées depuis … les choses en la matière ont évolué !

Les gammes de siège auto se sont étoffées , améliorées de folie , des options on vu le jour et de nouvelles moeurs apparaissent ! 

 

Par exemple à quelques mois près je pense que j’aurais craqué pour l’option du siège pivotant qui était proposée sur le modèle qui a suivi celui que nous avions acheté , fini de se tordre le dos en deux avec bébé qui gigote , ça aurait pu être chouette ! 

 

 

Et puis , quand Ma Pôpiette est venue se nicher dans mon bidon, je me suis questionnée à nouveau: 

 

 

Capture d’écran 2015-10-08 à 21.09.43

 

Je me suis à nouveau replongée tête la première dans ces fameux critères , et en prenant en compte les nouveautés .

 

Ce qui m’intriguait , me questionnait et m’attirait en même temps ce sont ces fameux sièges auto avec bouclier , oui oui « bouclier » , le nom est un peu barbare et on se croirait au moyen âge , mais c’est la pièce rapportée qu’on place devant l’enfant .

 

J’avais entendu que niveau sécurité c’était une vrai révolution, que c’était le futur des nouveaux siège auto , alors forcément ça interpelle ! 

 

Quelques mois plus tard , j’ai l’occasion de pouvoir tester un siège auto de la marque Kiddy .

 

Kiddy , étant pour moi la marque que je connaissais le mieux en matière de siège auto avec bouclier .

Je suis donc plus que ravie , je vais pouvoir me faire ma propre opinion à ce sujet

 

 

 

Déja si on faisait connaissance avec Kiddy ?

 

kiddy-logo_200

Il s’agit d’une marque Allemande ( ahhh la Deutsch Quality 😉 ) qui a déjà plus de 30 années d’expérience dans le siège automobile .

 

Ils se sont  rapidement détachés du lot par leur choix de bouclier d’impact . Cette figure de pionier en la matière leur a permis d’être récompensé de nombreuses fois depuis 2007.

 

On peut retrouver la marque dans la quasi totalité de spays européens ainsi qu’en Asie , et bientôt aux Etats Unis .

 

 

 

Mais alors ce bouclier il sert à quoi ?

 

Globalement en cas de collision frontale , les enfants bénéficient d’un meilleur maintient dans le siège et sont ainsi parfaitement protégé contre les blessures graves au niveau de la tête et de la colonne cervicale.

 

 
 

Ce fameux bouclier d’impact est constitué de matériaux qui amortissent les chocs , et ceci grâce à leur excellente capacité d’absorption de l’énergie.

 

Les forces libérées en cas de collision sont réparties sur le bouclier d’impact. Ce système ressemble à un coussin d’air gonflé et permet de réduire considérablement les forces en cas d’accident.

 

Le corps de l’enfant s’enroule autour du bouclier au lieu d’être catapulté vers l’avant comme c’est le cas dans les sièges avec harnais.

 

Et parce que Kiddy se donne les moyen de rester à la pointe de la technologie , le nouveau matériel d’amortissement absorbe les chocs au niveau de la tête et des épaules en cas de colision latérale .

 

Il a eu au cours des dernières années , des controverses concernant par exemple les compressions abdominales du bouclier ou sa fiabilité en cas de tonneaux , vous trouverez les réponses parfaitement expliquée ici sur le blog de Sécurange, qui moi me semblent très cohérentes et rassurantes ! 

 

 

Le bouclier d’accord , mais à partir de quand et jusque quand ?

 

Un bouclier s’utilise de 9kg à 18kg.

 

 

Capture d’écran 2015-10-08 à 22.09.37

 

 

Le siège s’utilise avec le bouclier jusqu’à 18kg puis sans le bouclier ils se transforment en rehausseur simple avec dossier.

Il est autorisé de retirer le bouclier à partir de 15kg mais pas pour autant conseillé .

 

​Pour ce qui est de l’âge minimum je suivrai à 100% l’avis de sécurange : ça dépends des enfants, de leur tonicité, leur taille… etc mais malgré tout, même si le siège vous le permet ne vous précipitez pas dès 9kg si votre enfant n’a pas au moins 1 ans.

 

 

Mon choix , chez kiddy ?

 

 

Le moment venu de choisir le modèle de chez Kiddy que je souhaitais tester , nous nous sommes orientés vers le

Guardianfix pro 2 

 

Capture d’écran 2015-10-08 à 17.49.47

 

 

Aussi futile soit-il , il a fallut choisir LA couleur

 

Je ne voulais pas d’une couleur neutre , « classique » , mais plutôt du coloré . 

Nous hésitions pas mal entre le modèle turquoise et fuchsia , et puis nous avons pensé à « plus tard » , car ce siège auto va quand même jusqu’à environ 12 ans . 

 

Sachant que sa soeur à 4 ans , traverse une vrai période du Girly sinon rien , nous avons penché pour le Fushia , si il y avait eu un joli violet , nous aurions sûrement fait notre choix plus facilement pour l’assortir à celui de sa soeur ! 

 

 

Pourquoi le Guardianfix plutôt que le Guardian ?

 

Capture d’écran 2015-10-08 à 21.15.03

 

 

 

C ‘est très simple, tant sur son concept que sur son utilisation.

Le véhicule équipé en Isofix est doté de 2 anneaux métalliques qui sont placés entre le dossier et l’assise de la banquette arrière.

Ces anneaux sont parfaitement dissimulés et ne gênent pas le passager qui prendrait place sur la banquette en l’absence de siège pour enfants.

Le siège auto équipé du système Isofix comporte 2 pinces métalliques munies d’un crochet à leur extrémité. 

 

 

 

Capture d’écran 2015-10-08 à 21.28.08

 

Les avantages :

Déja le siège ne bouge plus, il est fixé carrément à la carosserie de la voiture et ne tient pas uniquement par la ceinture de sécurité , je trouve ça rassurant niveau sécurité .

 

Second point non négligeable : la facilité d’installation, en 30 secondes le siège auto est clipsé aux crochets ISOFIX et une fois le voyant vert enclenché aucune erreur possible ! 

 

Plus besoin de tirer sur la ceinture dans tous les sens pour se dire que « c’est bon j’ai pas oublié de passer la ceinture dans un passant ou de crocheter une encoche » !  

 

 

 

 

Les caractéristiques du Guardianfix pro 2 : 

 

 

Largeur minimale: 46 x 68 x 40 cm
Hauteur minimale: 60 x81 x52 cm
Poids: 8,5 kg 

 

Capture d’écran 2015-10-08 à 21.52.04

 

 

 

      Le Bouclier et ses avantages dont je vous ai parlé un peu plus haut sont déjà un gros élément! 

 

 

Concernant le crash test :

Pour un siège de groupe 1/2/3, le GuardianFix Pro 2 de Kiddy a de bons résultats .

Il a été testé en 2012 et 2013, et a reçu des évaluations “Good” (Bon) , « très recommandé » selon les institutions de tests .

 

La géométrie latérale optimisée : Grâce à la nouvelle forme des composants de protection latérale, les zones de la tête et des épaules sont protégés de manière optimale et la vision latérale de l’enfant dans le siège est très faiblement limitée. 

 

Ajustement optimal : il s’ajuste aussi bien en hauteur qu’en largeur au corps de l’enfant. Le « siège grandit avec l’enfant » en toute sécurité et s’adapte à chaque phase de la croissance de l’enfant !

 

Nouveaux absorbeurs de chocs : A partir du groupe 2 (15-18 kilos), les enfants sont sécurisés sur le siège à l’aide de la ceinture 3 points du véhicule. Ce système de ceinture a toutefois été conçu pour les adultes.

Notre élément de sécurité particulier absorbe l’énergie appliquée sur la ceinture à 3 points et protège votre enfant des fortes sollicitations. La deuxième génération des absorbeurs de chocs Kiddy veille dans les tests effectués par la Stiftung Warentest à une amélioration de 41% de la performance lors d’un choc frontal comparativement au modèle précédent (Kiddy Guardian Pro).

 

Protection latérale contre les chocs améliorée : La tête et les épaules des enfants sont des zones particulièrement sensibles car, en comparaison du reste du corps, leur tête est lourde.

Grâce à l’utilisation du matériel de haute performance dans les zones de la tête et des épaules, cette zone sensible est parfaitement protégée.

 

Utilisable dans les avions : Le siège auto peut être utilisé dans les avions, la simple ceinture du siège d’avion peut devenir selon les experts un danger pour les jeunes enfants lors de turbulences et d’atterrissages d’urgence. 

 

 

 

Capture d’écran 2015-10-08 à 22.37.40

 

 

Capture d’écran 2015-10-08 à 21.51.44

 
 

 

 

Guide – sangle diagonal intégré : Grâce à notre nouvelle technique de levier au guide-sangle, la fixation et le retrait de la ceinture sont à présent plus faciles et plus sécurisés.

 

Manipulation conviviale : Grâce au mécanisme d’ajustement unique, vous pouvez régler la hauteur et la largeur du siège d’une seule main. Le montage du siège très facile réduit en outre le risque d’erreur de montage et épargne vos nerfs. Voyager en toute sécurité même lorsqu’il faut aller vite !

 

 

Matériel Thermotex respirant : Il n’y a rien de plus désagréable que de rester à transpirer durant les chaudes journées d’été dans des vêtements collants .

Pour contrecarrer ce phénomène, kiddy utilise le matériel respirant Thermotex aux endroits où l’on transpire le plus rapidement. Ce matériel qui laisse particulièrement bien passer l’air assure une assise agréable. 

 

Coussin dépliant , rabattable : Maintien idéal et une sensation d’assise parfaite. Votre enfant sera installé en tout confort durant le voyage. 

 

Ergonomie contrôlée : Le label AGR distingue exclusivement les produits qui ont fait la preuve d’une construction adaptée au dos de l’enfant devant une commission de contrôle indépendante constituée d’experts médecins et scientifiques.

 

Appuie-jambes réglables en 3 positions : Le siège kiddy Guardianfix Pro 2 se distingue par sa longue durée d’utilisation.

En effet, il grandit avec votre enfant. La rallonge pour les jambes garantit une assise de sécurité et confortable pour votre enfant au fur et à mesure qu’il grandit.

 

Housse résistante : Les housses disponibles dans des coloris variés peuvent être retirées et lavées à 30°C (lavage à la main). Les salissures sèches peuvent être nettoyées tout simplement à l’aide d’un chiffon humide.

 

 

 

 

 

Mode d’emploi : 

 

Capture d’écran 2015-10-08 à 22.31.00

 

 

Mon avis :

 

J’ai ce siège depuis mon arrivée en métropole début août, cela fait donc 2 mois que je l’utilise au quotidien.

 

Je vous dresse le tableau : 

Ma Pôpiette avait donc 16 mois , et faisait 9 kilos pour 75 cm.

 

J’avais un peu d’appréhension quand à sa réaction avec le bouclier .

Et à ma grande surprise elle l’a adopté tout de suite , dès le départ comme si elle l’avait toujours eu . 

Elle a pris l’habitude de lever les bras dès qu’on l’installe dedans du genre « tu me files mon accoudoir » ! 

 

Les avantages du bouclier de manière concrète pour nous : 

– ne plus avoir à faire la guerre pour que les filles n’enlèvent pas leur ceinture , c’est une telle galère avec P’tite poulette depuis des lustres que je n’avais pas pensé à cet aspect avant et je pense qu’elle aurait préféré ! 

 

– se servir de l’accoudoir pour dormir sans se tordre le cou n’importe comment ! 

 

– L’installation super rapide , super facile ! 

 

 Capture d’écran 2015-10-11 à 11.38.02

 

 

 

 

Les inconvénients

 

– L’aspect hygiène : le bouclier est pas déhoussable et je n’ai pas vu de protection qui existe pour le protéger et le laver, car comme vous pouvez le voir sur les photos, c’est réalisé dans la vrai vie et sans trucage : le bouclier est un peu crado et je pense qu’il va falloir le laver à l’éponge humide et de manière régulière sinon il va vite être dégueulasse .

Il y a peut être des solutions que je n’ai pas encore trouvée concernant cet aspect ?!

 

– le fait que si votre bébé est vraiment couvert du genre grosse doudoune , il faut le déshabiller car sinon le bouclier n’est pas correctement installé .

 

 

Sinon, j’apprécie vraiment son système kiddyfix qui permet vraiment une installation dans la voiture en 30 secondes.

Je peux du coup le changer de voiture, mettre et enlever sans me dire que je dois attendre le retour de Chéridoux pour le réinstaller correctement .

 

La couleur est flashy comme je l’imaginais et elle nous plait beaucoup ! 

 

La matière est très agréable tant quand il fait très chaud que froid et la housse se déhousse, lave très facilement .

 

Nous n’avons pas eu d’accident ( on est pas des fous à ce point du test du matériel ) , mais je suis rassurée d’avoir ma Pôpiette dans ce siège , elle semble en parfaite sécurité.

 

 

Attention cependant aux corpulences de vos bébé : je pense qu’il ne faut pas le choisir trop tôt sauf si votre bébé est plutôt haut sur les courbes.

Avec maPôpiette et ses mensurations , c’était censé être largement dans les critères recevables , moi je l’ai trouvée vraiment juste par rapport à la taille du bouclier devant mais c’est un minipouss ma poulette 😉 

=>

Donc plutôt que vous fier aux chiffres à partir duquel on peut les mettre dedans ,

je vous conseillerais d’essayer avec votre bébé dedans

 

Niveau tarif il faut compter environ 300 euros selon là où on l’achète . C’est effectivement un  sacré budget mais il faut savoir que c’est un siège évolutif qui suivra votre enfant jusqu’à environ 12 ans .

C’est une gamme de prix qui correspond au siège acheté pour sa soeur, donc Moi le prix ne me choque pas , après il s’agit de choix personnels .

 

Globalement je suis très convaincue , il y a certainement l’aspect si l’enfant adhère ou non au fameux bouclier , ici ça s’est fait sans aucun problème.

Je remercie l’équipe Kiddy de m’avoir fait confiance pour ce test .

Rendez-vous sur Hellocoton !6

Commentaires

commentaires

No Comments Yet.

C'est par ici qu'on laisse un p'tit mot :

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.