43 dodos

Et voilà aujourd’hui c’est reparti …

Un nouveau cycle d’absence de Chéridoux, avoir un mari marin c’est pas simple tous les jours … 16 ans que ça dure et pourtant au début je n’ai pas compté le nombre de fois où on m’a dit : « avec le temps tu t’y feras » … 

Je ne m’y suis jamais faite, et je crois que dans le fond tant mieux, sinon ça voudrait dire en quelque sorte que j’envisage la vie sans lui or ce n’est pas le cas.

Les poulettes elles le gèrent toutes les 2 de manières assez différentes : 

Manon ne l’a jamais accepté, depuis aussi loin que je me souvienne ça a été horrible pour elle, je me souviendrais toujours des pleurs viscéraux alors qu’elle n’avait que quelques mois quand on le déposait sur le quai … ni ces semaines où à son retour elle l’appelait « maman » volontairement pour lui faire payer son absence alors qu’elle devait avoir 18 mois ! 

Puis en grandissant, pareil on m’avait dit : « quand elle grandira, elle réalisera mieux, elle pourra s’exprimer ça ira mieux » … ces personnes là ne savaient pas que certains enfants ne l’acceptent pas mieux avec le temps. Qu’en petite section elle s’est laissée mourir pendant une mission, réclamait son père en pleurant jusqu’à dans son sommeil … je me souviendrais toute ma vie ce carnaval où elle s’est écroulée parce que c’était les papas qui accompagnaient les enfants pour la plupart dans sa classe et que son papa à elle n’était pas là ! 

Depuis les mots « hypersensible » entre autre sont apparus dans notre quotidien, nous savons, nous avons cherché des astuces, des outils, on parle beaucoup … on a essayé, on a pleuré, on s’est mises en colère… beaucoup ! 

Maintenant à 8 ans elle le gère « mieux », il n’y a plus ce comportement à me faire payer sa colère, son sentiment d’injustice envers moi. Elle verbalise qu’elle est triste, qu’elle voudrait un papa « normal » qui soit là tout le temps, qu’elle trouve ça injuste car elle a pas demandé à subir ça, on a trouvé des outils et ce n’est pas plus facile pour elle mais en tout cas elle a maintenant des outils qui lui permette de le vivre tout simplement.

Thaïs a eu la chance de l’avoir à la maison beaucoup plus durant ses 3 premières années, et mine de rien ça change la donne ! Elle a connu Oedipe, elle aime pas quand il est pas là, elle pleure souvent le soir au moment du coucher parce que papa lui manque, et puis après un gros câlin elle enfouit son nez dans un tee shirt encore imbibé de l’odeur de papa et ça passe … jusqu’au lendemain ! Mais le reste du temps ça va, elle y pense pas trop.

 

Et puis il y a moi …

Certaines se reconnaitrons peut être dans certaines choses, ces habitudes, ces réflexes, ces petits choses qu’on retrouve à chaque départ … comme une vieille malle qu’on redescends du grenier : 

  • Tu ne changes pas les draps tant qu’il y a encore son odeur dessus, c’est certes pas très hygiénique mais tant pis ! 

 

  • Tu bloques à chaque fois que tu rentre dans la salle de bain parce que son porte serviette est vide, mais par contre tu as pas besoin de ranger tous les jours sa brosse à dent qui traine !!

 

  • Ça te fais quelque chose quand tu constates que au fur et à mesure des panières de linge que tu plies qu’il y a de moins en moins de linge qui lui appartiens.

 

  • Parfois il t’arrive quelque chose que tu as envie de partager avec lui et par réflexe tu prends ton téléphone sauf que ça sert à rien …

 

  • On pourrait te greffer ton téléphone tellement il ne te quitte jamais, même jusqu’aux chiottes parce que c’est précisément le jour où en allant pisser tu l’a pas pris qu’il a essayé de t’appeler que tu sais que c’est loupé pour plusieurs jours , alors l’hygiène voilà quoi …

 

  • Tous les soirs tu sèches des larmes, en ravalant les tiennes avec des sourires de façade et des blagues bien pourries pour les faire sourire avant de s’endormir ! 

 

  • Tu pries pour que le truc qui va te lâcher soit un truc facilement réparable, parce que c’est un fait : quand ils partent en mer c’est TOUJOURS là que le sèche linge rends l’âme ( ou la machine, la télé, le cumulus … barrer la mention inutile 😆 ) ou que la voiture te sors un voyant rouge, ou que tu te prends un arbre sur la gueule LOL ( pour celles qui ne comprennent pas la blague cf cet article

 

  • Tu ressors ton vieux plateau pour te faire des plateaux repas télé parfois improbable solo le soir devant des films qui font chouiner sans complexe ! 

 

  • Que tu dors dans des pyjama homme taille XL, ben oui l’impression d’être plus près de lui quand je vais au lit.

 

  • Avoir le coeur qui palpite comme au premier jour quand son nom s’affiche sur le téléphone ou sur ta boite mail…

 

Enfin la liste pourrait encore être longue mais vous qui vivez ça, vous savez ! 

C’est quoi toi tes p’tits trucs ? 

1

Commentaires

commentaires

Sans commentaires

    C'est par ici qu'on laisse un p'tit mot :

    Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
    %d blogueurs aiment cette page :